Tarot de Marseille : le Diable arcane 15 et sa signification dans vos tirages

Dans le Tarot de Marseille le Diable n’est pas un arcane majeur aussi négatif qu’on le pense. Que va vous prédire le voyant quand ce démon sort dans un tirage de cartes ? Lame des plaisirs et de la tentation, la carte 15 du tarot divinatoire est pleine d’ardeur. Travail, amour ou finances, découvrez les différentes significations du Diable pour votre avenir.

En divination le Diable du Tarot de Marseille est un arcane qui exprime de bons comme de mauvais cotés.

Dans le Tarot de Marseille le Diable est l’arcane majeur numéro 15, il succède à Tempérance (14). Fini la mesure, avec le malin l’heure est aux excès ! C’est sans doute ce qui lui vaut en tarologie sa réputation sulfureuse. Mais les tarologues savent aussi que le Diable peut être un atout en poche.

Certes le démon ne sait pas se contrôler et peut semer le trouble dans votre tirage de cartes. Mais au moins, ce démon turbulent n’oublie pas de profiter des bonnes choses de la vie. Quelle prédiction va-t-il inspirer aux médiums ?

Lorsque le Diable du Tarot de Marseille exprime son côté positif dans un tirage en croix, il est celui qui mord la vie à pleine dent. S’il s’agit de décrire une personnalité, les tarots nous font alors comprendre qu’il s’agit de quelqu’un d’hyper actif.

Cette vitalité va toujours au delà des limites du raisonnable quand la lame est présente dans votre tirage de cartes. C’est pourquoi les oracles pourraient aussi bien utiliser le Diable pour décrire quelqu’un qui mange en grande quantité ou un acharné de travail qui ne se fixe aucune limite.

Le saviez-vous : ce démon est-il bon ou mauvais pour votre avenir ? Afin d’arrêter une prédiction, les médiums observent les associations de cartes avec le Diable.

Le Diable l’arcane majeur qui ne pense qu’à profiter

Dans votre tarot de l’amour le Diable du Tarot de Marseille incarne l’homme ou la femme qui recherche le plaisir physique. Ces relations charnelles sont vitales car sources de satisfaction.

Quand la carte sort du jeu de tarot, le tarologue explique qu’il n’y a vraiment pas de place pour les sentiments. Mais l’échange reste agréable pour les partenaires qui sont en phase avec ce concept.

Coté travail, le Diable du tarot de Marseille fait preuve d’autant de vitalité dans ses entreprises. Reste qu’en divination la motivation sous-jacente est bien différente.

Dans cette configuration le voyant sait que l’argent est l’attrait principal du consultant. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose sauf si bien sûr les arragements vont au delà du raisonnable.

En matière de finances, le Diable du Tarot de Marseille n’est évident pas moins intéressé. Le médium sait en revanche que cela peut facilement dérapé alors prudence ! Le malin n’est pas toujours gagnant et il pourrait perdre gros à ne pas se fixer de limite.

Renversé le Diable du tarot de Marseille devient malsain

Le coté désinhibé du Diable peut vite le faire pencher dans des affaires troubles, à la limite de la légalité. C’est particulièrement le cas quand le diable est en fâcheuse posture ou mal accompagné dans le tirage du tarot.

Ainsi dans le tirage en croix du tarot de Marseille, le Diable prend ces formes peu recommandables lorsqu’il représente la problématique (position 2, à droite). De la même façon, la carte du Diable renversée lui permet d’exprimer tout son côté négatif voire malsain : son caractère s’en trouve imbibé de perversité.

Les oracles pointent alors du doigt quelqu’un qui est hors de contrôle et dépourvu de respect pour ses semblables. Méfiance, prudence et prévoyance sont alors de rigueur…

Continuez à explorer les arts divinatoires avec le tarot de Marseille et la Maison Dieu, l’arcane majeur suivant dans le tarot divinatoire que les voyantes utilisent pour prédire l’avenir.

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

Laisser un commentaire

quatorze − dix =