Tarot de Marseille : le Diable arcane 15 et sa signification dans vos tirages

Dans le Tarot de Marseille le Diable n’est pas un arcane majeur aussi négatif qu’on le pense. Que va vous prédire le voyant quand ce démon sort dans un tirage de cartes ? Lame des plaisirs et de la tentation, la carte 15 du tarot divinatoire est pleine d’ardeur. Travail, amour ou finances, découvrez les différentes significations du Diable pour votre avenir.

Signification de la carte 15 du tarot de Marseille

Dans le Tarot de Marseille le Diable est l’arcane majeur numéro 15, il succède à Tempérance (14). Fini la mesure, avec le malin l’heure est aux excès ! C’est sans doute ce qui lui vaut en tarologie sa réputation sulfureuse. Mais les tarologues savent aussi que le Diable peut être un atout en poche.

Certes le démon ne sait pas se contrôler et peut semer le trouble dans votre tirage de cartes. Mais au moins, ce démon turbulent n’oublie pas de profiter des bonnes choses de la vie. Quelle prédiction va-t-il inspirer aux médiums ?

Lorsque le Diable du Tarot de Marseille exprime son côté positif dans un tirage en croix, il est celui qui mord la vie à pleine dent. S’il s’agit de décrire une personnalité, les tarots nous font alors comprendre qu’il s’agit de quelqu’un d’hyper actif.

Cette vitalité va toujours au delà des limites du raisonnable quand la lame est présente dans votre tirage de cartes. C’est pourquoi les oracles pourraient aussi bien utiliser le Diable pour décrire quelqu’un qui mange en grande quantité ou un acharné de travail qui ne se fixe aucune limite.

Dans votre tarot de l’amour le Diable du Tarot de Marseille incarne l’homme ou la femme qui recherche le plaisir physique. Ces relations charnelles sont vitales car sources de satisfaction. Quand la carte sort du jeu de tarot, le tarologue explique qu’il n’y a vraiment pas de place pour les sentiments. Mais l’échange reste agréable pour les partenaires qui sont en phase avec ce concept.

Coté travail, le Diable du tarot de Marseille fait preuve d’autant de vitalité dans ses entreprises. Reste qu’en divination la motivation sous-jacente est bien différente. Dans cette configuration le voyant sait que l’argent est l’attrait principal du consultant. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose sauf si bien sûr les arragements vont au delà du raisonnable.

En matière de finances, le Diable du Tarot de Marseille n’est évident pas moins intéressé. Le médium sait en revanche que cela peut facilement dérapé alors prudence ! Le malin n’est pas toujours gagnant et il pourrait perdre gros à ne pas se fixer de limite. Voyons maintenant ce qu’il a à nous prédire en tirage…

Le saviez-vous : Le Diable dans le tirage de la roue astrologique du tarot de Marseille laisse entendre que des attitudes ou des personnes ne sont pas très recommandables…

Interprétation dans le tirage à 3 cartes

Dans sa forme la plus connue, le tirage à 3 cartes du tarot de Marseille exprime le temps. Passé, présent et futur sont alors relatés à travers les 3 cartes tirées et permettent aux voyantes d’analyser votre situation.

L’avantage de ce tirage ? Les oracles vous font grâce d’une réponse ferme et définitive. Vous gardez en effet la main sur votre destinée. Finalement, c’est un conseil que vous allez pouvoir lire dans ce tirage divinatoire mais le Diable est-il bien placé pour vous les prodiguer ?

Voici ce que l’arcane majeur 15 tente de vous prédire :

le passé : Il faut en cessé avec les attitudes désinvoltes voire débridées. Ce personnage doit appartenir au passé mais selon l’intuition des voyants, il peut aussi se faire l’écho de l’attitude qui a été autrefois la votre. Vous savez sans doute alors que cette solution n’a pas produit les bons effets ou que les résultats ont été éphémère. C’est le moment d’envisager une autre approche.

le présent : Ici au contraire, le Diable du tarot divinatoire vous invite à sortir du cadre en copiant son attitude sans gêne. La spontanéité joue alors en votre faveur et vos désirs les plus secrets trouvent matière à devenir réalité. Il est probable que cette facette que l’on méconnait de vous en étonne plus d’un mais c’est clairement le moment d’oser l’impensable.

le futur : Le tarologue n’ignore pas que le Diable contribue au désordre dans nos vies. Ce peut être intéressant pour quelqu’un de trop stricte mais attention à ne pas s’affranchir de toutes les normes. En compagnie de ce pourvoyeur des plaisirs et des accoutumances, vous pourriez sombrer dans un grand n’importe et ne pas en ressortir grandi.

Bien souvent les consultants souhaitent en savoir plus et connaître la réponse probable qui les attend. Dans ce cas, quelques cartes supplémentaires ne seront pas de trop. Et il n’y a pas besoin d’aller chercher bien loin puisque c’est ce que propose le tirage en croix…

L’arcane 15 dans le tirage en croix

Au cœur du tirage en croix le Diable du tarot de Marseille ne se contente pas d’être un personnage inquiétant. Rusé, un tant soit peu machiavélique, il est le personnage qui permet de tirer son épingle du jeu. La cartomancienne va-t-elle trouver matière à prédire que vous serez à son image ?

Ce serait un moindre mal car ce personnage décrié peut aussi s’inviter à une place moins favorable pour votre avenir. Préparez-vous à mettre de coté les significations pleines d’a priori le concernant, en voyance le Diable nécessite d’être interpréter au regard de votre question et de la place qu’il occupe. Voici ce qu’il pourrait chercher à vous dire…

à gauche, le pour : Vous êtes clairement en position de force et vous allez en abuser. Oh à ce place il est peu probable que vous franchissiez les limites légales. Disons que vous vous conterez de mettre la raison et la morale de côté pour parvenir à vos fins. Dans un tarot de l’amour, vous ne pensez pas séduction mais plutôt attirance physique. Quant au travail, c’est l’aspect purement matériel et financier qui vous anime.

à droite, le contre : à cette position, les diableries vont de bon train… Le tarologue devine qu’il n’y a plus vraiment de limite. Malheureusement il ne s’agit pas d’un simple égarement. Les adjectifs tels que mauvais, illégal ou pervers colle à la peau de ce personnage. Cette prise de risque peut avoir pour origine des dépendances qui contribue à manifester vos pires défauts.

en haut, l’action : Osez passer du côté obscure ! Avec le Diable en position d’action, une bascule s’opère pour le meilleur comme pour le pire. C’est le lâché prise, la déconstruction des schémas établis ou encore le renoncement au conformisme. S’il ne devait rester qu’un mot dans l’esprit du médium à son sujet, ce serait « intéressé« . De quoi provoquer et faciliter la conclusion de n’importe quel pacte.

en bas, la réponse : En tarologie c’est oui franc que le Diable vous apporte sur un plateau en guide de réponse. Mais ce oui a aussi tendance à être précipité, tendancieux et intéressé. Sans doute ne maitrisez-vous pas toutes les conséquences de ce que vous tentez d’entreprendre. Qu’à cela ne tienne, obnubilée par le but que vous vous êtes fixé, vous vous apprêtez à bruler la chandelle par les deux bouts.

au milieu, la synthèse : Plus qu’un coup de poker, il y a de la triche dans l’air ou quelque chose de vicié. Vous parvenez à justifier ce comportement car il sert votre intérêt. Seriez-vous dépendant de vos sens au point de voir votre jugement obscurcis ? Pour la cartomancienne cela ne fait pas de doute : cette affaire est tributaire de vos instincts et de vos désirs et vous n’êtes pas enclin à vous fixer des limites…

Parfois il peut arriver que carte du Diable renversée se présente à vous. Le personnage a alors tout loisir pour devenir cet individu peu recommandable. En cela, il rappelle l’arcane majeur XV lorsqu’il occupe la position 2 du tirage en croix. Pour le médium, il en ressort un aspect négatif voire malsain : son caractère s’en trouve imbibé de perversité et de mauvaises intentions.

Le coté désinhibé du Diable peut même le faire pencher dans des affaires troubles, à la limite de la légalité. C’est particulièrement le cas dans cette fâcheuse posture mais aussi lorsque le Diable est mal entouré dans votre tirage du tarot. Les oracles pointent alors du doigt quelqu’un qui est hors de contrôle et dépourvu de respect pour ses semblables.

Méfiance et prudence sont alors de rigueur ! Et si le sujet vous semble abscons, regardez du coté des associations de cartes, elles ont forcément une révélation à vous faire…

Le Diable en association avec les autres lames du tarot

Diable du Tarot de Marseille
Le Diable réussi tout ce qu’il entreprend car il s’impose pas de limite. Les associations de cartes révèlent si la stratégie de l’arcane XV est payante pour votre avenir.

En tenant compte des associations de cartes du Diable, le tarologue va pourvoir préciser les attentions d’un personnage plutôt décrier. Pourtant le Diable du Tarot de Marseille n’est pas une mauvaise lame en soi. Son seul problème, c’est de ne pas connaître ses limites.

Pire encore, il s’accommode de la morale afin de servir ses propres intérêts et assouvir ses désirs. Avec lui, le tarot divinatoire laisse entendre que vous pouvez tout vous permettre, notamment une bonne dose d’excentricité. Si le consultant s’en tient à ce type de comportement, le Diable incarne alors le flambeur, le bon vivant, le parieur. Il est celui qui ose et qui remporte la mise au jeu.

Mais il est également le séducteur à qui personne ne résiste ou le carriériste qui passe devant les autres. Si en revanche il franchit la ligne rouge, il tend vers la perversité jusqu’à verser dans l’illégalité. Dès la coupe de votre tirage divinatoire, vous avez matière à démasquer quel type de caractère se cache dernière le Diable. On l’oublie souvent mais en tarologie est la première occasion de confronter deux cartes pour obtenir des précisions sur votre avenir.

Dans le tirage en croix qui s’en suit, le tarologue opère selon sa méthodologie pour former ces rencontres qui l’éclaireront sur votre destinée. Ainsi les arcanes majeurs peuvent être recouvert par des mineurs pour former des associations de cartes. Rien ne vous empêche cependant d’utiliser les arcanes majeurs restants. Si vous êtes confronté au Diable du Tarot de Marseille, il ne reste plus qu’à vous inspirer de ces interprétations pour établir vos prédictions.

Voici ce que les voyantes retiennent pour chacune de ces rencontres :

Avec le Bateleur : Êtes vous sur d’être en bonne compagnie ? Qu’il s’agisse d’une histoire d’amour ou un d’un contact d’ordre professionnel, votre interlocuteur n’est pas fiable. Déjà que le bateleur ne sait jamais trop sur quel pied danser, précéder du Diable il y a fort a parier qu’il envoie tout valser !

Avec la Papesse : On aura tendance à croire que ces deux cartes s’opposent mais il n’en est rien. Le Diable a conscience du pouvoir de la Papesse et il cherchera irrémédiablement à s’accommoder de ses exigences. Dans les faits, c’est l’association de la carpe et du lapin, un partenariat contre nature qui pourrait vous valoir des critiques voire une répudiation.

Déjà abonné ? Se connecter
La suite de ce contenu
réservée aux membres
kartomanta oeil

Continuez à explorer les arts divinatoires avec le tarot de Marseille et la Maison Dieu, l’arcane majeur suivant dans le tarot divinatoire que les voyantes utilisent pour prédire l’avenir.

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

Laisser un commentaire

deux × 3 =