Tarot de Marseille : la Lune carte 18 et son interprétation en tarologie

La Lune du Tarot de Marseille symbolise les origines et la gestation. Pour le tarologue, il s’agit d’une carte évocatrice du passé et des angoisses, est-elle un atout pour votre futur ? Miroir de nos propres peurs, la carte 18 peut aussi devenir oppressante lorsqu’elle sort renversée ou en mauvaise position. Le mieux à faire pour percer sa prédiction et de tenir compte des associations de cartes de la Lune.

Tarot de Marseille - Lune - Carte 18
Que va vous prédire le voyant quand la Lune du Tarot de Marseille est la carte tirée de ses tarots ?

Signification de la carte 18 du tarot de Marseille

Dans le Tarot de Marseille la carte de Lune est l’arcane majeur 18. Lame de l’imagination et de la gestation, elle succède à la carte de l’Étoile (17). Plus proche de nous que n’importe quel astre, la lune du tarot divinatoire a une influence directe sur nos émotions.

Souvent associée à la mère, elle incarne pour le tarologue la famille, nos racines. Et parce qu’elle symbolise également la fécondité en tarologie, la Lune du tarot de Marseille représente aussi le foyer que nous cherchons à construire.

Il y a pourtant un paradoxe de taille pour le voyant qui doit interpréter cette carte du tarot dans un tirage en croix. Alors même que l’arcane majeur 18 se fait l’écho de notre passé et des bases qui nous structurent, elle évoque également la perte des repères. Faut-il s’en inquiéter pour votre avenir ?

Dans le moment présent, la Lune se retrouve ainsi confrontée à une réalité qu’elle ne parvient pas à saisir. Notre seul satellite s’en trouve déboussolé au point de vivre d’illusions et de peurs. La carte incarne alors à la perfection le doute et l’hésitation qui nous saisissent.

Sensible, la Lune nous fait prendre conscience du gouffre qu’il existe entre notre parcours et l’idéal que l’on s’est forgé. De là à penser que la Lune du Tarot de Marseille est une carte négative, il n’y a qu’un pas. Blues ou mélancolie, on peut au moins lui reconnaître un bienfait, celui de nous ramener dans la réalité quand bien même cette dernière est triste et amère.

Est-ce à dire qu’il n’y a plus d’espoir comme avec l’Étoile ? N’oublions pas que la Lune incarne aussi ce qui est en gestation. Entre peur de l’inconnu, hasard de la destinée et mystère de la création, la Lune du tarot divinatoire jette au fond un voile opaque sur notre destinée. C’est juste assez pour nous faire douter au point de nous recroqueviller sur nous-même.

Tantôt croissante, tantôt décroissante la Lune n’a finalement pas qu’un seul visage à présenter au médium et ce qui fait toute la complexité de son interprétation. Cette ambiguïté est pourtant un moindre mal que de tirer directement la lune renversée.

Dans ce cas la voyante devine des situations problématiques qui ne tiennent plus de la simple impression. Commençons par voir ce qu’elle tente de nous prédire dans un tirage…

Interprétation dans le tirage à 3 cartes

Le tarot de Marseille se prête sans difficulté au tirage à 3 cartes. Le voyant y projette alors le passé, le présent et le futur de la situation qui vous pousse à consulter les tarots. Ce triptyque relate alors la temporalité des événéments sans que ce ne soit l’unique prisme d’analyse.

Avant de procéder au tirage du tarot, le tarologue peut tout à fait édicter d’autres rôles pour chacune de ces 3 cartes. S’il s’agit d’évoquer une difficulté, vous pouvez par exemple définir le cadre suivante : problème / cause / solution. Mais revenons à notre satellite en l’étudiant sous l’angle du temps…

le passé : Parce qu’elle évoque le passé ou ce qui l’a marqué, l’arcane XVIII se trouve ici à sa place. En cas de trouble, d’inquiétude, il devient alors plus facile de s’en détacher. Selon la question posée aux tarots, la Lune peut aussi suggérer que l’origine de la problématique est antérieure et qu’on ne l’a pas traitée.

le présent : C’est l’instant où les souvenirs remontes à la surface, les mauvais comme les bons, tout dépend de la question posée. Ce peut être le bon moment pour repartir à zéro et traiter un problème. En voyance la période devient aussi propice à la gestation pour avoir un enfant.

le futur : Les perspectives semble s’assombrir quand la Lune incarne l’avenir du consultant. Elle trouve matière à vous renvoyer en arrière. S’agirait-il de traiter un problème qui a été mis de côté ? Véritable obstacle au futur, elle invite à revivre un moment du passé. Cet étape apparait comme étant moins problématique pour les questions liées à la maternité : sa réalisation s’en trouve simplement ajournée.

Ce tirage peut vous sembler un peu court, notamment parce qu’on ne l’utilise pas en tarologie pour arrêter une réponse ferme et définitive. Ce n’est pas une mauvaise chose au fond, puisque vous gardez la main sur votre destinée. Si vous êtes prêt à entendre une réponse, je vous conseille plutôt de recourir au tirage en croix.

L’arcane 18 dans le tirage en croix

Alors qu’elle fait plutôt pencher la balance du côté tourments, dans le tirage en croix la Lune trouve l’opportunité de se ressaisir. Pour y parvenir, elle doit sortir sur une position favorable au consultant et pas être accompagnée d’arcanes majeurs lugubres.

Sa capacité à abaisser la lumière est à double tranchant en voyance. Les lames bénéfiques sont finalement neutralisées alors que les forces négatives en profitent pour œuvrer. L’environnement mis de côté, pour chaque position je vous conseille de voir en la Lune les aspects suivants :

à gauche, le pour : C’est à cette place que la lune est la plus favorable dans le tirage en croix. L’émotion qu’elle véhicule apparait comme naturelle et bien tolérée. S’il est question de gestation, l’embryon qu’elle porte se présente dans les meilleures disposition pour se développer. Cela s’entend au sens propre (grossesse en tarologie) comme au sens figuré.

à droite, le contre : De l’autre côté du tirage divinatoire, la Lune est compliqué à vivre. Elle ne parvient pas à se développer, ce qui n’est pas favorable à une grossesse par exemple. Les émotions sont négatives et submergent. Il est même possible de verser dans un forme de dépression ou d’avoir son jugement obscurci par une quelconque dépendance.

en haut, l’action : Le don de voyance du médium peut le conduire à prédire une durée, auquel cas la lune indique un changement rapide dans une situation (le temps d’un cycle ou d’une demie-lune). Et parce que cet arcane se fait plutôt l’écho de nos faiblesses, elle pourrait aussi annoncer un renoncement ou un revirement de situation qui change la donne. Une révélation inattendue est aussi envisageable.

en bas, la réponse : En général la Lune est propice au déception. Les tarologues ont donc tendance à y voir une réponse défavorable. Reste que la question posée peut trouvé un écho favorable à la problématique du consultant, c’est notamment le cas pour les questions en lien avec la maternité.

au milieu, la synthèse : Comment ne pas être déçu par le voile opaque que la lune jette sur votre tirage ? Les prédictions faites par les voyants sont finalement tintées d’amertume, parfois de regrets. Quand bien même les autres lames s’avèrent favorables, les oracles semblent vous dire que cette situation n’aura qu’un temps ou que votre satisfaction sera toute relative. En présence de lames plus hostiles, la Lune vous force même au repli et à tout remettre en question. Le retour aux origines est alors le seul point de repaire capable de vous apaiser.

C’est renversée que la Lune exprime son coté le plus sombre. Elle incarne notamment les angoisses qui ont pris le dessus et l’impossibilité de faire face à la réalité. Son interprétation est alors semblable aux prédictions des cartomanciennes lorsque la lame est en position 2 du tirage en croix.

Les déceptions que véhicule notre satellite sont mal vécues, au point parfois de succomber aux addictions qui permettent de masquer artificiellement la dure réalité. Fuyant un environnement qui déstabilise, l’individu choisi alors de s’éclipser lui aussi. Par chance, l’arcane majeur XVIII est une carte de mouvement rapide. Qui sait, peut être qu’à la prochaine lunaison les espoirs renaîtront…

Gardez à l’esprit que tout est question de contexte avec l’arcane majeur de la Lune. Par exemple, la Lune renversée dans votre tarot de l’amour est capable de prédire l’infidélité ou la tromperie. Au fond par cette présence, les tarots cherchent simplement de vous montrer la face cachée.

Quelle que soit la configuration de votre tirage de cartes, souvenez vous que les associations de cartes sont un bon moyen d’arbitrer entre les différentes significations inhérentes à chaque arcane.

La Lune en association avec les autres lames du tarot

Lune du tarot de Marseille (18)
La Lune et ses associations de cartes dissipe les malentendus autant qu’elle faitt remonter à la surface de sérieux troubles. Que va prédire le tarologue ?

Quand il tient compte des associations de cartes de la Lune, le tarologue obtient de son tarot divinatoire des informations plus précise quant à votre destinée. Isolée, cette lame évoque aussi bien une grossesse que des troubles d’ordre psychologique ou physiologique.

La prédiction retenue relève alors souvent de l’intuition du médium mais en tarologie, il est également possible de cerner la Lune du tarot divinatoire grâce à ses associations de cartes. C’est l’occasion de mettre en avant le coté favorable de l’arcane majeur 18 que les voyants ont tendance à passer sous silence.

Après tout, cette lumière diffuse est si douce pourrait être l’annonce d’une noce. Et parce que la Lune n’est autre que le miroir du Soleil, notre satellite pourrait bien refléter ce que le futur proche nous réserve. Ces événements en attente sont alors à même se s’exprimer sous couvert de nos rêves et de notre intuition. C’est pourquoi la sortie de Lune dans un tirage du tarot revêt une importance toute particulière.

En tarologie c’est dès la coupe que l’arcane XVIII et susceptible de s’associer à une autre carte pour révéler au tarologue ce qui est latent. De la même façon, le tirage en croix est en mesure de provoquer ces rencontres grâce à un second tour. Les arcanes majeurs sont alors recouverts par d’autres cartes, souvent les mineurs mais rien ne vous empêche de procéder avec les arcanes majeurs restants. La Lune du tarot de Marseille ainsi aspectée est prompte à révéler son secret. Qu’est-elle venue vous prédire ?

Voici les réponses envisagése par les tarologues pour chacune des rencontres qui s’opèrent dans votre tirage divinatoire :

Avec le Bateleur : Quand la Lune vient à être recouverte par le Bateleur, c’est le côté trompeur du personnage qui est le plus à même de s’exprimer. Il y a fort à parier que cet acrobate tienne un discours qui ne soit pas suivi d’effet ou pire, qui aille dans le sens contraire de ses engagements. Méfiance…

Avec la Papesse : La part de féminité s’en trouve ici contrarié. Pour une femme, il peut y avoir un désintérêt notoire vis à vis du sexe opposé. Chez un homme l’idée sexualité s’en trouve également perturbé. Lorsque la question ne touche pas à la personne mais aux actes, les intentions sont mauvaises.

Déjà abonné ? Se connecter
La suite de ce contenu
réservée aux membres
kartomanta oeil

Poursuivez l’exploration des arts divinatoires avec le tarot de Marseille et le Soleil, l’arcane majeur qui symbolise l’harmonie dans le tarot divinatoire.

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

Laisser un commentaire

3 × cinq =

abonnez-vous !