Âme oracle de la Triade : signification, interprétation et associations de la carte 48

Âme de l’oracle de la Triade est une carte qui vous libère de la contrainte du monde matériel. Quand la carte 48 sort du jeu de cartes pour évoquer votre avenir, les médiums savent qu’il est temps de faire preuve de spiritualité. Découvrez comment interpréter Âme quand la carte s’invite dans votre tirage du tarot.

Âme signification carte 48

Dans l’Oracle de la Triade Âme est la carte 48. Comme Éternité à qui elle succède, elle vous détache un peu plus du monde matériel. Sa présence dans le tirage du tarot indique au médium que l’esprit est désormais ce qui prime et ce, quelle que soit votre préoccupation. Saurez-vous en faire bon usage ?

Dans le cheminement qui conduit vers la dernière carte de ce tarot divinatoire, Âme de l’Oracle de la Triade vous arrache à la matière en vous rappelant que vous redeviendrez un jour une entité appelée à poursuivre son chemin en dehors de l’enveloppe corporelle. C’est précisément cette image qui traverse l’esprit du devin lorsque la carte 48 se présente à lui.

Ce changement radical dont se fait écho la carte Âme est en fait une libération. Si vous n’avez pas toujours été libre d’agir comme vous le souhaitiez, par la présence de cette lame les oracles vous prédisent que vous êtes désormais détachés des contraintes qui vous ont jusqu’alors freiné.

Pour illustrer cet envol, la carte 48 se compose d’un disque solaire qui n’est pas sans rappeler la carte Lumière. Les rayons du soleil ont laissé place à deux ailes immenses. Symboliquement, la voyante y verra votre capacité à prendre de la hauteur sur les choses. Plus qu’une libération, c’est un détachement qui vous est ici promis.

Reste à savoir ce qui est appelé à connaître ce changement dans votre vie et pour cela les médiums peuvent compter sur leur capacité à voir l’avenir.

Âme interprétation par domaines

L’Âme, comme chaque carte qui compose l’Oracle de la Triade, exprime une idée particulière selon le domaine qui s’impose au moment de tirer les cartes.

Que le sujet soit l’amour, le travail ou les finances, les cartomanciennes vont interpréter la carte 48 sous un angle précis pour établir leurs prédictions…

amour : Dans votre tarot de l’amour, l’Âme est une demi-satisfaction. Si vous êtes connecté par la pensée, la concrétisation physique d’une relation ne sera que rarement possible. Pour ceux qui ont réussi à former un vrai couple, ils partagent véritablement leur vie avec une âme sœur.

travail : Libre, l’Âme est la carte des emplois sans contrainte professionnelle. Il peut s’agir d’un travail saisonnier ou temporaire, pourquoi pas en lien avec le tourisme. La pensée étant aussi le support principal de l’activité, le voyant envisage avec cette association de cartes des emplois en lien avec l’écriture ou l’expression orale.

argent : Les finances ne sont pas une préoccupation de l’Âme jusqu’à ce qu’elle ait à s’en soucier. C’est pourquoi les cartomanciennes ne sont pas inquiètes par cette rencontre de cartes dans votre tirage du tarot. L’argent ne coule pas à flot, mais dès que vous vous en souciez, vous savez équilibrer votre budget afin de préserver votre liberté.

Âme associations de cartes

Ame Oracle de la Triade
La spiritualité s’installe dans votre vie et pour savoir de quelle façon, les voyantes vont se pencher sur les associations de cartes avec Âme, la carte 48 de l’Oracle de la Triade.

À travers le tirage en croix ou celui de la pyramide, propre à l’oracle de la Triade, le don de voyance des médiums est secondé par les associations de cartes. Ces rencontres mettent en effet les voyants sur la piste des événements qui sont appelés à marquer votre destinée.

Pour comprendre le rôle que jouent ces rencontres de cartes dans l’établissement des prédictions, je vous propose mes interprétations de ces rencontres pour chaque carte qui entre en contact avec Âme de l’oracle de la Triade.

Voici ce qu’il faut en retenir pour l’analyse de vos tirages divinatoire :

1- Alpha : D’après ces cartes, il y a une prise de conscience spirituelle, un début du détachement matériel, ou encore une nouvelle capacité à voir au-delà des apparences. Cette combinaison marque le début d’un voyage intérieur vers la spiritualité et la sagesse.

2- Isolement : La cartomancienne devine ici une solitude extrême, un sentiment de ne pas être à sa place dans ce monde. Cette association peut indiquer une période de retrait nécessaire pour la réflexion et la méditation.

3- Delta : En voyance, il s’agit d’un besoin irrémédiable de se connecter au divin, d’obtenir des réponses d’ordre spirituel. Cette rencontre suggère une quête de sens et de vérité spirituelle profonde.

4- Mensonge : Une âme tourmentée par des illusions ou des tromperies. Cette association peut indiquer un besoin de purification et de vérité spirituelle.

5- Eau : Une âme sensible et intuitive, capable de ressentir profondément les énergies environnantes. Cette rencontre renforce la notion de créativité et de fluidité spirituelle.

6- Racine : Un esprit ancré dans des traditions ou des croyances anciennes. Cette association indique une stabilité spirituelle fondée sur des bases solides et ancestrales.

7- Porte : Une ouverture vers de nouvelles dimensions spirituelles. Cette combinaison suggère des opportunités de croissance et de développement spirituels.

8- Nadir : Un esprit traversant une période sombre et dépressive. Cette association indique un besoin de guérison et de lumière intérieure.

9- Sagesse : Une âme sereine et équilibrée, dotée d’une profonde compréhension spirituelle. Cette rencontre souligne la paix intérieure et la clarté mentale.

Envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles

immédiatement et

sans engagement

Poursuivez l’apprentissage des arts divinatoires avec l’Oracle de la Triade et Adversaire, la carte qui place le mal sur votre route pour l’affronter.

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !