Tarot égyptien : Lumière ou le Feu et sa signification en divination (carte 2 renversée)

Feu est le nom de la carte 2 du Tarot égyptien quand la Lumière sort renversée. Le voyant sait qu’avec le Soleil à l’envers les prédictions des oracles prennent une tournure négative pour le consultant. Les autres cartes présentent sur la ligne de tirage vont permettre de prédire ce que ce Feu destructeur va changer pour votre avenir.

En présence de la Lumière renversée du tarot égyptien, la carte n°2 prend le nom de Feu. Alors que l’Éclaircissement promis quand la carte sort droite était positif, ici la tarologie vient nous avertir que le feu pourrait réduire tous les espoirs à néant.

Dans le livre de thot qui inspire le tarot égyptien, les cartes sont expriment en général une chose en sont contraire. Ainsi si le mot clé de la Lumière droite est l’amélioration, on peut au moins en retenir deux pour l’interprétation du tirage Etteilla.

Pour les voyants, ce feu évoque aussi bien la colère que la destruction. Si ce n’est pas exactement la même chose, c’est qu’il y a une intensité que les autres cartes de la ligne de tirage vont venir préciser.

Quand le feu du Tarot égyptien est la seule lame négative à sortir du jeu de cartes, les médiums auront tendance à prédire une colère profonde. Si maintenant d’autres cartes négatives sont présentes, c’est la que la situation est explosive.

Le ou la consultant·e vont-ils s’emporter au point de tout remettre en question dans leur vie sentimentale, professionnelle et matérielle ? Dans les arts divinatoires et particulièrement en voyance, le feu symbolise la destruction la plus radicale qu’il soit.

Reste à savoir si le tarologue a matière à formuler une prédiction qui va dans ce sens. Toutes les cartes de la ligne doivent s’interpréter de concert dans le tirage Etteilla, c’est la difficulté. Mais nous pouvons déjà tenter une approche en associant deux cartes du tarot.

La carte Lumière – Feu du tarot égyptien sera ainsi destructrice en compagnie de la carte 15 Maladie. La cartomancienne dira qu’on se rend malade ou que la maladie nous brûle. Avec Misère carte 19, c’est la prédiction d’une banqueroute qui s’impose.

La carte 2 du Feu n’est pas plus encourageante quand elle s’associe avec la Trahison (10 de bâtons droit) ou disputes intestines (8 de bâtons renversé). Le désaccord est tel que celui ou celle qui consulte pourrait bien tout envoyer valser.

Avec Duperie (9 de deniers renversé) on devine que la colère a pour origine une tromperie. Si les Pleurs (10 d’épée droit) sortent dans la ligne de l’oracle, cette colère masque en faite une peine et un déception profonde.

Prochainement : poursuivez la découverte du livre de Thot à travers avec la carte 3 du tarot égyptien : les Plantes – Propos (droite).

Laisser un commentaire