Avec le Jugement dernier du tarot égyptien, l'affaire va être tranché. Le médium va-t-il prédire que c'est en faveur du consultant ?

Tarot égyptien : Jugement / le Jugement Dernier et son interprétation en tarologie (carte 16 droite)

Le Jugement Denier du tarot égyptien prend le nom de Jugement quand il sort droit dans votre tirage de carte. Pour les cartomancienne, il représente une sentence sur le point d’intervenir et qui pourrait vous être préjudiciable. De bonnes cartes dans l’Oracle pourrait toutefois vous valoir la clémence de l’arcane majeur 16 du tarot égyptien…

Dans le tarot égyptien le Jugement Dernier est l’arcane majeur n°16. Quand cette lame sort droite du jeu de cartes, il devient simplement le Jugement. Votre destinée n’est donc pas menacé mais qu’est-ce que cette arcane vient prédire ?

N’allez pas vous imaginer qu’il suffit de se référer à la même carte du tarot de Marseille pour cerner ce jugement là. Cet arcane qu’on nomme aussi la résurrection des morts est sans doute l’une des meilleurs cartes dans le tarot divinatoire, elle prédit une renaissance miraculeuse.

Mais le Jugement du tarot égyptien n’est pas vraiment à cet image. Pour les tarologues, la problématique est tout autre et ce sont les cartes présente dans l’oracle qui vont la dévoiler.

En substance, le Jugement du tarot égyptien prédit une affaire qui n’est pas nécessairement judiciaire. Le différent en question est cependant susceptible de vous être préjudiciable.

Pour connaître le verdict des oracles, il suffit d’interpréter la ligne où le Jugement du tarot égyptien a pris place selon la méthode du tirage Etteilla. Cette pratique divinatoire consiste à lire les mots clés figurant sur chaque carte de droite à gauche.

S’il est alors possible de former une phrase, le Jugement du tarot égyptien devient alors une des clés de la prédiction que le médium va formuler. Dans le cas où l’oracle n’est pas concluant, la prédiction n’est pas retenu. La cartomancienne passe alors à la ligne suivante et considère que cette affaire ne va pas vous impacter.

Un jugement pouvant être bon ou mauvais, sa compagnie sera particulièrement scrutée. Avec des arcanes majeurs ou mineurs favorables, l’affaire si elle identifiée se conclura en votre faveur. Dans le cas contre, c’est un revers que les voyants sont amenés à prédire.

À noter que le Jugement dernier renversée du tarot égyptien porte exactement le même nom. L’arcane majeur vaut alors mise en garde bien en amont de l’affaire. Les médiums le considère comme un garde fou notifiant le consultant qu’il s’engage sur une voie préjudiciable.

Si la méthode de divination par les oracles vous intrigue, consultez cet exemple de tirage Etteilla. Il démystifie totalement cet pratique divinatoire qui n’est pas aussi compliquée qu’elle n’en a l’air…

Continuez à découvrir les arts divinatoires avec le tarot égyptien et la Mort. L’arcane majeur 17 qui prend le nom de Mortalité quand elle sort droite des tarots.

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

Et si vous me demandiez mon avis sur votre tirage ?

Laisser un commentaire

En publiant, j'accèpte l'enregistrement de mon nom et de mon e-mail.