Tarot égyptien : le Jugement dernier renversé et son interprétation en divination (carte 16)

Le Jugement Dernier renversé du tarot égyptien annonce une erreur d’appréciation. Le voyant qui la trouve sur son chemin devine que vous faites fausse route. Pour en savoir plus sur l’erreur en question, les voyants observent les autres arcanes qui composent l’oracle divinatoire. Découvrez comment la méthode Etteilla révèle la signification du Jugement renversé.

Tarot égyptien - le Jugement - le Jugement dernier (carte renversée n°16)
Avec le jugement dernier renversé (arcane 16), le tarologue qui interprète les oracles du tarot égyptien devine que vous vous trompez.

Dans le tarot égyptien le Jugement dernier renversée est l’arcane majeur n°16. Qu’elle sorte droite ou à l’envers, cette lame porte le nom de Jugement. Cette position défavorable fait dire aux cartomanciennes que la situation n’est pas à votre avantage.

Comme nous l’avons vu pour le Jugement du Tarot égyptien droit, les tarots vous mettent face à votre destinée sans complaisance. Selon les cartes qui composent l’oracle, cela peut être bon ou mauvais.

Avec le jugement renversée il n’y a pas de situation favorable au consultant ou à la consultante. Le mot clé à retenir est l’erreur et la ligne de l’oracle va s’en ressentir.

En parlant d’oracle, vous devez savoir que cette approche de la voyance repose sur la méthode du tirage Etteilla. Ce tableau est constitué de 6 lignes de 7 cartes chacune.

Le voyant opère la lecture ligne par ligne, de droite vers la gauche. En haut de chaque arcane il y a un mot, pour le Jugement Dernier du Tarot égyptien il s’agit de « jugement ». La lecture de ces mots les uns à la suite des autres donne parfois naissance à une phrase qui fait sens.

Lorsque c’est le cas, le médium la retient pour en donner une prédiction. Dans le cas contraire l’oracle est mis de côté et vous échapper à la prédiction négative du Jugement dernier renversé.

Les arcanes majeurs ou mineurs qui composent le tarot égyptien sont riches de personnages et de situations qui vous aideront à comprendre le sens de la prédiction.

Gardez à l’esprit que la teneur de l’oracle est influencé par l’ensemble des cartes. Mais une carte puissante comme l’arcane majeur du Jugement tend à faire pencher la balade de son coté. Les cartes qui commencent ou termine une ligne d’oracles pèsent également dans l’interprétation que fait la cartomancienne.

Tout ceci peut paraître complexe alors qu’en pratique il n’en est rien. Tirer les cartes avec la méthode Etteilla est plus long que de faire un tirage en croix, certes. Mais la signification des arcanes est moins complexe à cerner grâce à leurs mots clés.

Pour vous faire votre propre idée sur cette méthode de divination, jetez un œil à cet exemple de tirage Etteilla. Dernier conseil, prenez des notes, y compris pour les oracles qui ne font pas sens. Il arrive souvent que certaines prédictions se révèlent avec le temps…

Poursuivez l’étude des tarots avec l’arcane 17, la Mort du tarot égyptien. Elle prédit Mortalité à l’envers ou Néant quand elle est renversée, rien de bien bon pour votre destinée.

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

Laisser un commentaire

deux × 1 =