Tirage à 13 cartes ou comment pratiquer la méthode du fer à cheval en cartomancie

Le tirage à 13 cartes dit en fer à Cheval se pratique avec le jeu de 32 cartes. Analyse de la coupe, ordre pour retourner les cartes ou tableau de synthèse, découvrez toutes les clés pour maitriser le tirage de cartomancie à 13 cartes.

Le tirage à 13 cartes ou en fer à cheval est une méthode avancée et sans doute un peu complexe lorsque l’on débute en cartomancie. Elle vaut cependant le coup d’être étudiée si l’on souhaite pratiquer à terme des tirages un peu plus élaborés. Le préalable est en tout cas à la portée de tous puisque vous avez besoin du jeu classique de 32 cartes, celui qui réunit les famille Pique, Cœur, Carreau et Trèfle.

Dans un premier temps, mélangez votre jeu classique de 32 cartes et faites une coupe. Avant de rassembler le jeu, regardez les cartes qui se trouvent sous chaque paquet. D’habitude, nous nous intéressons uniquement à la première carte sous chaque tas. Cette fois-ci, nous allons analyser 3 cartes sous chacun des paquets : elles évoquent déjà deux situations qui sont à interpréter.

Si vous débutez en cartomancie avec le jeu de 32 cartes, cela va sans doute vous paraître compliqué mais l’idée est justement inverse. En effet, une carte seule exprime tout un tas de possibilités susceptibles de nous perdre dans notre interprétation alors que 3 cartes sont en mesure de décrire des événements précis. Notez que la coupe n’est pas là pour vous donner des réponses sur votre futur, c’est en effet le tirage à 13 cartes qui s’en chargera. La coupe pour sa part se veut évocatrice du moment présent tout en se faisant écho du passé.

Tirage à 13 cartes  : mélangez à nouveau les cartes avant de tirer

Après un jeu dévoilé, pensez à re-mélanger vos cartes
Après un jeu dévoilé, pensez à re-mélanger vos cartes avant votre tirage à 13 cartes

Le jeu ayant été largement exploité avec 6 cartes analysées dans la coupe, brassez à nouveau les cartes et, sans couper, étalez vos 32 cartes puis sélectionnez-en treize que vous poserez l’une sur l’autre afin de former un tas.

À ce stade, si vous êtes celui qui interprète les cartes, il peut être intéressant jeter un coup d’œil sur ces 13 cartes avant de les étaler face cachées en fer à cheval. L’idée est de comprendre la thématique du tirage qui va se révéler lorsque les cartes seront toutes retournées.

Tirage 13 cartes en fer à cheval : la technique pour étaler les cartes

Le positionnement des 13 cartes dans le tirage en fer à cheval
Le positionnement des 13 cartes dans le tirage en fer à cheval

Votre première carte étant sous le tas, vous allez donc les disposer en puisant vos cartes par le dessous du paquet de votre jeu de 32 cartes. Pour former le tirage en fer à cheval à l’aide des 13 cartes du tirage, il vous suffit de suivre le modèle ci-dessus.

En partant de gauche, vous alignerez 4 cartes en position horizontale puis 2 autres cartes serviront à faire la courbure du fer à cheval. La carte suivante est droite, à la verticale (carte 7). Vous n’avez plus qu’à terminer le positionnement des autres cartes par symétrie pour obtenir le fameux tirage à 13 cartes en forme de fer à cheval.

Tirage en fer à cheval : l’ordre à suivre pour interpréter les cartes

Comment retourner les 13 cartes du tirage en fer à cheval
Comment retourner les 13 cartes du tirage en fer à cheval

Le tirage à 13 cartes débute en demandant au consultant de désigner la première carte. Elle est alors retournée horizontalement par celui qui va interpréter le jeu de 32 cartes, et devient de point de départ de la lecture. La carte donne une indication mais l’interprétation doit se faire une fois que plusieurs cartes sont retournées. C’est en fait la même idée qu’avec la coupe : les associations de cartes réveillent votre intuition et vous permette de vous engager vers la bonne interprétation.

Que se passe-t-il ensuite ? En partant de cette première carte, il convient de retourner la 7ème carte, toujours horizontalement. Vous poursuivrez ainsi l’interprétation : à chaque fois, vous repartez de la dernière carte découverte en comptant 7 et ce, jusqu’à ce que le tirage à 13 cartes soit totalement dévoilé. Pour confirmer voire renforcer votre interprétation, vous avez même la possibilité de réaliser un tableau de synthèse.

Le tirage en fer à cheval : un second tirage en tableau pour confirmation

Quand le tirage en fer à cheval devient un tableau
Quand le tirage de cartomancie à 13 cartes devient un tableau de synthèse

Rassemblez les 13 cartes du tirage en fer à cheval et demandez au consultant de les battre à nouveau puis de couper. Vous allez reprendre le paquet en main et étaler les cartes comme préconisé ci-dessus.

Vous formez ainsi une première rangée de 5 cartes, puis une seconde rangée de 4, une troisième de 3 et pour finir l’unique carte restante prend place sur la dernière rangée. Les cartes en colonne 1 représentent l’atout du consultant, les cartes en colonne 2 le désir, celles de la troisième colonne annoncent l’imprévu et la quatrième évoque la surprise. Enfin, la dernière carte représente la compensation.

Maintenant vous savez tout sur la méthode du tirage à 13 cartes, vous pouvez tenter une interprétation pour vous-même ou vos proches mais avant cela je vous conseille vivement de vous replonger sur chacune des 32 cartes pour bien en maitriser la signification.

avatar
1200
  S’abonner  
Notifier de