Géomancie : présentation de l’écusson géomantique

Pour répondre à vos questions à l’aide de la Géomancie, le voyant construit l’écusson de géomancie. Ce thème consiste à répartir les 16 figures issues de votre tirage dans 16 Maisons. Cet écu de géomancie est constitué de figures géomantiques que l’on nomme mères, filles, nièces, témoins, juge et juge suprême. Avant de les faire parler, il faut les calculer, comment les obtient-on ?

écusson de géomancie
Écu de Géomancie : à partir des 4 mères il est possible d'obtenir des filles, nièces, témoins, juges et bien plus !

L’écusson de géomancie est un ensemble de calculs qui permet de révéler 16 figures géomantiques qui vont prendre place dans 16 maisons. Tout débute par la réalisation du tirage de géomancie, soit 4 quatrains de géomancie qui vont donner naissance aux 4 mères.

Les 4 mères en géomancie occupent les maison 1 à 4. Elles sont assez faciles à obtenir puisqu’elles résultent d’un simple report des résultats obtenus pour chaque ligne d’un quatrain. Prenons l’exemple du premier quatrain : la ligne 1 est la tête de la mère 1, la ligne 2 est son cœur, la ligne 3 son ventre et la ligne 4 ses pieds.

Il ne reste plus qu’à faire de même pour les mères 2, 3 et 4 et vous disposez de la base qui va permettre de calculer les autres figures de l’écusson de géomancie.

Bon à savoir : Vous êtes novice avec cet art divinatoire ? Apprenez comment faire un quatrain de géomancie.

Calculs des Filles, nièces, témoins, juge et subjudex

Les 4 filles en géomancie se placent dans les maisons 5 à 8 de l’écu de géomancie. Elles résultent non pas du tirage de géomancie mais de combinaisons à partir des mères. Les filles se forment de la façon suivante :

Fille 1 : se construit à partir de la tête des mères 1 à 4

Fille 2 : s’obtient à partir du cœur des mères 1 à 4

Fille 3 : se construit à partir du ventre des mères 1 à 4

Fille 4 : s’obtient à partir des pieds des mères 1 à 4

Les 4 nièces en géomancie nécessitent pour leur part des calculs plus complexe. Dans l’écusson de géomancie, elles occupent les maisons 9 à 12 et nécessitent les additions suivantes :

Nièce 1 = addition des mères 1 et 2 par niveau (tête mère 1 + tête mère 2 = tête nièce 1, etc)

Nièce 2 = addition des mères 3 et 4 pour chaque niveau

Nièce 3 = addition des filles 1 et 2 pour chaque niveau

Nièce 4 = addition des filles 3 et 4 pour chaque niveau

NB : La règle est toujours la même en géomancie : si l’addition donne un chiffre impair, la tête de la nièce est égal à 1, si le nombre est pair, la tête sera égale à 2.

Les 2 témoins en géomancie résultent de l’addition géomantique des Nièces. Pour les placer dans l’écu de géomancie, il faut faire les additions suivantes :

Témoin 1 = addition des nièces 1 et 2 pour chaque niveau (tête nièce 1 + tête nièce 2 = tête témoin 1, etc)

Témoin 2 = addition des nièces 3 et 4 pour chaque niveau

Le Juge en géomancie s’obtient lui aussi par une addition. Avant dernière figure géomantique de l’écusson, on l’obtient de la façon suivante :

Juge = addition des deux témoins par niveau (tête témoin 1 + tête témoin 2 = tête du juge, etc)

La dernière figure de l’écu de géomancie s’appelle le juge suprême ou subjudex, son obtention résulte également d’une addition selon la modalité suivante :

Juge Suprême = addition de la mère 1 et du juge pour chaque niveau (tête Mère 1 + tête juge = tête du juge suprême, etc)

Le saviez-vous : il est possible d’établir une correspondance entre figure de géomancie et signe astrologique.

L’ennemi de la géomancie : l’erreur de calcul

Vous l’avez sans doute compris, puisque tout ou presque résulte de réductions de nombres et d’additions, une simple erreur de calcul fausse tout l’écusson de géomancie. C’est pourquoi il peut être intéressant de se faire une feuille de calculs type excel pour contrôler ses calculs géomantiques.

L’écu géomantique utilisé en illustration de cet article en est un exemple. On peut d’ailleurs vérifier qu’il ne se trompe pas en faisant quelques reports ou additions. Prenez par exemple les têtes des mères 1 à 4 : 2,2,2,1. Elles forment bien la fille 1 en maison 5 (Tristitia).

Vérifions à présent le juge suprême (subjudex) qui résulte de l’addition de la Mère 1 et du Juge :

tête = 2 + 1 = 3 = impair (1)

cœur = 1 + 2 = 3 = impair (1)

ventre = 1 + 1 = 2 = pair (2)

pieds = 2 + 2 = 4 = pair (2)

Le Subjudex est bien Fortuna Minor d’après les calculs. À noter que l’écusson présenté est accompagné de petits écussons supplémentaires dont la Claire de géomancie et les Maisons complémentaires 17, 18 et 19. Nous y reviendrons ultérieurement.

Si les calculs vous font peur, vous pouvez débuter votre apprentissage avec le tirage quotidien de géomancie (un seul quatrain, une seule figure). Vous minimisez alors le risque d’erreur sur l’identité et la nature des figures de géomancie qui incarneront vos journées.

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !


Géomancie et ses cartes divinatoires
La Géomancie ou l’art de faire un tirage sans carte
Géomancie : Puella, quelle interprétation pour la figure de la fille ?
Géomancie : comment faire le tirage préalable à l’écusson géomantique

Laisser un commentaire

En publiant, j'accèpte l'enregistrement de mon nom et de mon e-mail.