Les Figures Géomantiques bonnes, mauvaises et neutres

En géomancie il y a 16 figures, certaines sont favorables quand d’autres sont défavorables voire neutres. Pour se lancer dans l’étude d’un écusson de géomancie qui comporte 16 figures, connaître la nature de chaque figure géomantique est donc indispensable. Ce savoir est aussi bien utile dans le cadre du tirage quotidien de géomancie où une seule figure dicte sa loi…

figures géomancie bonnes
Des figures de géomancie bienveillantes (Albus, Laetitia et Fortuna Major)

La géomancie compte 16 figures géomantiques dont la nature constitue un premier indice pour le voyant qui opère à travers cet art divinatoire. Certaines de ces figures sont ainsi réputées bienveillantes alors que d’autres sont qualifiées de malveillantes.

En géomancie il y a même des figures neutres. Inoffensives en apparence, elle peuvent néanmoins basculer d’un côté ou de l’autre lorsqu’elles sont projetés dans l’écusson de géomancie.

Car ne l’oublions pas, les figures géomatiques sont à l’image des planètes en astrologie. Lorsqu’elles transitent dans l’une des 12 premières maisons géomantiques de l’écusson, elle forme un aspect qui agit sur sa nature.

Si vous ignorez comment prend forme une figure de géomancie, je vous recommande de vous pencher sur le concept de quatrain de géomancie.

Les figures bienveillantes

Fortuna major : La grande fortune est sans surprise une figure bienveillante en géomancie. On veillera néanmoins à ce que Fortuna Major ne tombe pas dans une maison de l’écu géomantique qui affaiblit son extraordinaire potentiel.

Albus : le blanc étant synonyme de pureté, on pourrait se dire qu’il n’y a rien d’étonnant à retrouver Albus dans la liste des très bonnes figures. Et pourtant cette figure géomantique évoque par ses cotés négatifs la lenteur ou encore la maladie.

Caput draconis : la tête de dragon symbolise le succès et la capacité à atteindre son but. Encore faut-il pour cela que Caput Draconis prenne place dans la maison géomantique qui fait écho à votre question.

Laetitia : la joie est le signe qu’aucune ombre au tableau n’est en mesure de vous décourager. C’est pourquoi la présence de Laetitia est toujours scrutée par le médium qui interprète votre tirage de géomancie.

Acquisitio : le gain constitue un progrès pour celui qui a la chance de retrouver cette figure dans son écu géomantique. Avec Acquisitio, tout semble en effet indiqué un accroissement favorable mais sa position devra comme toujours le confirmer.

Puer : le garçon est réputé pour son emportement et ses colères. Il peut alors paraître étrange que Puer fasse partie des figures géomantiques favorables. Cette figure doit son statut privilégié à sa capacité à enfoncer des portes. Charge à sa position dans l’écu de révéler si c’est fait dans les règles de l’art.

Le saviez-vous : vous pouvez pratiquer la géomancie en tenant compte des postulats de l’astrologie grâce aux signes astrologiques des figures géomantiques.

Les figures malveillantes

figures géomancie mauvaises
Des figures de géomancie malveillantes (Cauda Draconis, Tristitia et Amissio)

Fortuna minor : la petite fortune est considéré comme une figure malveillantes et pourtant, elle n’a rien de dramatique dans l’absolu. Fortuna minor se fait souvent l’écho de l’insatisfaction. C’est en quelque sorte le verre à moitié plein voire la désillusion totale si la figure est mal positionnée dans l’écusson géomantique.

Rubeus : le rouge symbolise la colère et il est logique de compter cette figure parmi celles qui sont de nature défavorable. Pour éviter que la tempête Rubeus joue en votre défaveur, il faudra qu’elle s’exile dans une maison géomantique capable d’atténuer cette énergie destructrice.

Cauda draconis : la queue du dragon n’a pas de bonnes nouvelles à révéler. Elle est la puissance qui s’effondre, la volonté qui va en diminuant, la petite porte de sortie. Assurément, Cauda draconis a toutes les raisons de compter parmi les figures de géomancie défavorables.

Tristitia : la tristesse joue franc jeu quand c’est la figure qui s’impose à vous. Plus que la déception, Tristitia est la figure annonciatrice des épreuves trop lourde à supporter. Si elle se place dans la maison géomantique qui fait écho à la question du consultant, c’est la désillusion assurée.

Amissio : la perte annonce un recul qui justifie complément son classement parmi les figures de géomancie mauvaises. En compagnie d’Amissio, il se préparer à renoncer à ses rêves. La réponse du consultant si elle dépend de cette figure n’annonce rien de bon.

Puella : c’est injuste mais la fille est considérée comme une figure de géomancie malveillante. Elle incarne l’hésitation, la réflexion plutôt que l’action, la douceur plutôt que l’énergie. Et pourtant Puella trouve un écho favorable dans la plus part des maisons de l’écusson géomantique !

Carcer : la prison la dernière figure de géomancie réputée malveillante mais là encore, tout est question d’interprétation. Si elle ne fait pas vos affaires, Carcer provoque l’isolement. Mais quand il s’agit de sauvegarder vos intérêts, elle représente aussi les secrets ou les relations cachées.

Les figures neutres

Via : la route est réputée neutre car il s’agit d’une figure de géomancie hésitante. On avance, mais pour aller où ? Rien n’est bien sûr avec Via, pas même le chemin emprunter que vous pourriez à tout moment quitter pour une autre voie.

Populus : le peuple est neutre en géomancie, malgré le mouvement de masse qu’il représente. Son action n’est pas toujours bien réfléchi. Et parce qu’on suit toujours le mouvement de Populus sur un coup de tête, il ne faut pas considérer les choix opérés sous cette emprise comme catégoriques et définitifs.

Conjunctio : la conjonction est également une figure neutre en géomancie bien qu’elle soit favorable aux rencontres amoureuses, entres autres ! Mais est-ce la bonne rencontre ? Les contacts que Conjunctio provoque oblige le consultant à faire du sur place et la perte de temps est possible. Charge alors à la maison géomantique qui accueil cette figure de dire si c’est le cas.

Il y a un cas où ces polarités peuvent néanmoins être prise au pied de la lettre, c’est lorsque vous optez pour le tirage quotidien de géomancie. Il consiste à ne produire qu’une seule figure de géomancie qui sera donc bienveillante, malveillante ou neutre.

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

Laisser un commentaire

dix-neuf + 12 =