Tarot égyptien : As de Bâton et sa signification en tarologie

L’As de Bâton du tarot égyptien est un arcane mineur qui n’a pas bonne presse d’après la méthode du tirage Etteilla. Lorsqu’il sort droit de votre tarot divinatoire, l’As de Bâton prédit une chute préjudiciable au consultant. En revanche quand cette lame sort renversée dans un oracle, le tarologue entrevoit un succès et parfois même une naissance.

As de Baton tarot égyptien
Dans le tarot égyptien, l'As de Bâton annonce la chute quand il sort droit. Cet arcane renversé fait en revanche dire aux tarologues que vos projets rimes avec succès.

L’As de Bâton du Tarot égyptien est l’arcane mineur 35. Aussi bonne que mauvaise pour la destinée, le sens dans lequel la carte est tirée scelle le sort de celui ou celle qui l’a placé ainsi. Ce côté ambigüe rappelle étrangement le 2 de Bâton, carte dont le sens est tout aussi important au moment de faire lecture d’un oracle.

Dans le cas de l’As de Bâton du tarot égyptien c’est une « chute » qui est promise à la consultante ou au consultant qui tire cet arcane droit. Par là il faut s’attendre à tous les méfaits qui affaiblissent et lestes vers le bas. Dans le moins pire des scenarios, vous pourriez devenir le bouc émissaire d’une personne mal attentionnée.

Peut-on parler de moindre mal ? Assurément car l’As de Bâton droit pourrait faire de mauvaise rencontre dans la ligne d’oracle où il a pris place. En divination, cette chute pourrait alors se faire l’écho d’une maladie qui vous affaiblit. Une révélation qui vous fait du tort n’est pas à exclure si de vils personnages accompagnent la carte.

Avant de procéder à la lecture d’un oracle, vous devez avoir en tête cette approche particulière de la voyance qui repose sur la méthode du Tirage Etteilla. À l’aide de 42 cartes, le médium va constituer 6 lignes de 7 cartes. Ces oracles sont comme des phrases que l’on lit de droite vers la gauche.

Tels des mots, les noms situés en haut de la carte aide la voyante à construire une phrase prédictive. Si elle fait sens, la cartomancienne la retient pour en donner prédiction au consultant. Dans le cas contraire, l’oracle est écarté et les mauvaises nouvelles portées par l’As de Bâton restent lettre morte.

Ce ouf de soulagement est également de rigueur quand par miracle l’As de Bâton sort renversé. Dans le tarot égyptien, la carte prend alors une valeur très positive. Il devient alors possible de la comparer à l’As de bâton des autres tarots divinatoires comme le tarot de Marseille ou le tarot Rider Waite.

Dans ce cas, l’As de bâton affiche le mot clé « naissance ». S’il est favorable à la consultante qui s’interroge sur l’arrivée d’un enfant, cet arcane mineur se fait aussi l’écho de la prédiction de toutes sortes d’initiatives. L’échec semble alors impossible tant la nécessité d’aboutir est inscrit dans cet arcane renversé.

Pour peu que les cartes qui composent l’oracle divinatoire soient favorables à la destinée, et c’est un succès total que les tarots tentent de vous prédire. De mauvaise lames ne feraient qu’amoindrir ou retarder ce succès, la carte de l’As de Bâton renversée demeurant globalement favorable et lumineuse.

De ces 6 oracles, il arrive que les médiums n’en retiennent qu’un seul. L’avenir ayant vite fait de nous surprendre, je vous conseille cependant de prendre note des 6 oracles du tirage Etteilla. Ce sera l’occasion de pouvoir s’y replonger ultérieurement si un événement semble faire écho à une prédiction qui vous avait semblé floue.

Lire un oracle peut rebuter les débutants mais en pratique, ce tirage de cartes s’avère moins complexe qu’il n’y parait. Pour vous en convaincre, je vous renvoie à cet exemple de tirage Etteilla. Le secret réside dans le fait de ne pas chercher immédiatement à interpréter les cartes. Comme le tarologue, vous devez vous focaliser sur la fameuse phrase clé qui vous guide vers la bonne prédiction.

Poursuivez la découverte de la tarologie par le biais du Rois de Coupe du Tarot égyptien. Ami ou ennemi, qui est ce personnage qui campe sur l’arcane mineur 36 ?

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

Laisser un commentaire