Les planètes du septénaire marquent l'Oracle Belline de leur empreinte. Et si Uranus et Neptune s'invitaient aussi dans ce tarot divinatoire, à quoi ressemblerait-il ?
Réservé aux abonnés

Oracle Belline : et s’il devait accueillir des cartes supplémentaires ?

L’Oracle Belline est un jeu de 53 cartes mais seules 49 sont marquées par une planète du septénaire. Depuis la création du tarot divinatoire du Mage Edmond, l’astrologie a connu une mise à jour avec la découverte de nouvelles planètes dans notre système solaire. D’où l’idée d’imaginer un Oracle Belline avec des cartes dédiées à Uranus et Neptune. Voici l’ébauche de ce que pourrait être les cartes 54 à 66 de l’Oracle Belline…

L’idée d’un Oracle Belline avec des cartes supplémentaires n’est bien sûr pas du goût de tout le monde ! Les tarologues puristes diront sans doute que la structure de ce jeu de cartes suffit à répondre à tout type de question et d’établir des prédictions en phase avec notre temps. Cette pensée est tout à fait entendable et ce n’est d’ailleurs pas dans l’optique de combler les absences de ce tarot divinatoire que cette idée a germé dans mon esprit.

Comme vous le savez, l’Oracle Belline est très marqué par l’astrologie. Prédire la destinée grâce à la position des planètes n’en reste pas moins un art divinatoire à part entière à qui l’on peut concéder une qualité : celle de ne pas être resté figé dans le temps. L’astrologie a su en effet faire son aggiornamento au fil des découvertes de l’homme. Uranus, Neptune puis Pluton ont ainsi rejoint la liste des planètes que l’on considère dans un thème astral.

Mais s’agit-il seulement de s’adapter à la science ? Je ne le pense pas. Si tel était le cas, les astrologues modernes auraient abandonné Pluton depuis que les astronomes lui ont finalement retiré son statut de planète à part entière. La démarche est donc tout autre. Pour ma part, j’y vois la nécessité d’ancrer les arts divinatoires dans notre temps et de se les approprier. Il en va de même lorsqu’on se pose la question de personnaliser son jeu de cartes. L’idée d’imaginer des nouvelles cartes pour l’Oracle Belline n’est donc pas totalement décalée.

Après un certain temps de réflexion et d’observation, j’ai donc imaginé de nouvelles cartes qui prendraient la suite de la dernière série du jeu, celle de Saturne. Les cartes 53 à 59 seraient placées sous l’influence d’Uranus et les cartes 60 à 66 seraient gouvernées par Neptune. Pour respecter l’équilibre du jeu, on trouverait aussi bien des cartes positives (+), négatives (-), que neutres (N). Voici ce que donnerait cette version étendue de l’Oracle de Belline à 66 cartes (67 si on compte la carte bleue) et leurs significations en tarologie

Si Uranus avait son mot à dire dans l’Oracle Belline

Planète associée au signe du Verseau, Uranus incarne les grands changements, l’inattendu, la sidération aussi. Les cartes sous influence de cette planète doivent donc être en mesure prédire des bouleversements , pour le meilleur et pour le pire et aussi nous faire prendre conscience de l’inconnu et de l’imprévisible.

53 Abandon (-) : C’est le renoncement, la perte, le détachement. Par contrainte ou nécessité il s’opère en nous laissant toujours un goût amer. Pourtant il est une condition sine qua non pour nous permettre de réaliser notre destinée.

54 Renversement (N) : C’est un coup de théâtre qui nous laisse sans voix… Qui aurait pu croire que les événements prendraient une telle tournure ? Les oracles prédisent alors un futur que personne n’aurait osé imaginer.

53 % de ce contenu
restent à découvrir
Seuls les abonnés ont accès à l'intégratité des contenus. Rejoingnez-les pour soutenir mon travail ^^



Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

Et si vous me demandiez mon avis sur votre tirage ?
1

L'Oracle Belline - Coffret - Le livre & le jeu officiel de 53 cartes

amazon
29.90

Laisser un commentaire

En publiant, j'accèpte l'enregistrement de mon nom et de mon e-mail.