Comment choisir votre tarot divinatoire pour tirer les cartes ?

Choisir un tarot divinatoire est la première étape quand on débute en cartomancie. Cartes et tirages ne parlent pas à tout le monde de la même façon, quel est l’oracle qui vous correspond ? Découvrez ce qu’il est important de savoir avant de faire un choix de jeu de tarot pour pratiquer la voyance.

Vous êtes à la recherche d’un tarot divinatoire pour tirer les cartes mais les arts divinatoires vous semblent nébuleux ? Rien d’étonnant ! J’ai souvent entendu dire : « j’aimerais apprendre à tirer les cartes mais c’est trop compliqué ». Il y a en effet beaucoup d’informations à connaître selon les jeux de cartes : la signification de chaque carte, les nuances possibles et puis les différents tirages. Ces éléments nécessitent a priori d’avoir une bonne mémoire. Et s’il s’agissait seulement d’avoir confiance en vous pour y arriver ?

Avant même de vous lancer dans l’apprentissage de votre première carte, interrogez vous sur vos capacités : vous sentez vous capable d’assimiler tout un tas d’informations ? Si la mémoire n’est pas votre fort, n’allez pas vous perdre dans un jeu de cartes ou des méthodes d’interprétations complexes.

Un jeu de tarot simple à apprendre

Qu’est-ce qui fait que l’Oracle Belline est un jeu simple quand on veut apprendre à tirer les cartes ? Contrairement au Tarot de Marseille, au jeu de 32 cartes ou au Petit Lenormand, les cartes du Belline vous parlent directement. En plus d’un dessin compréhensible de tous, chaque carte affiche un nom qui donne immédiatement du sens et guide ainsi votre pensée.

Citons quelques exemples : la carte 5 « Réussite », la carte 51 « Retard » ou encore la carte 14 « Découverte ». Ces cartes de l’Oracle Belline vous évitent d’être bloqué parce que vous devez au préalable rechercher des informations dans votre mémoire. Car le but n’est pas de réciter une définition de carte lorsqu’on pratique la divination mais bien d’exprimer un ressenti.

Choisir une méthode de tirage simple

S’il est utile d’apprendre quelque chose en cartomancie, c’est la façon dont il faut procéder au tirage du tarot. Une fois la méthode qui vous convient trouvée, étudiez-la et faites en sorte de la maitriser sur le bout des doigts.

Pour reparler de l’Oracle Belline, il fait partie des oracles qui s’associent parfaitement au tirage en croix. C’est une méthode simple et efficace qui se pratique également avec les arcanes majeurs du Tarot de Marseille, à ceci près que ses lames ne sont pas aussi évocatrices que les cartes du Belline.

Reste un point fondamental à préciser : si la mémoire n’est pas nécessaire avec ce type de cartes, vous vous demandez sans doute quelle est la clé d’une interprétation. Qu’est-ce qui permet au tarologue d’être sûr de lui quand il tire les cartes ?

En divination l’intuition est la clé

La mémoire prouve simplement que nous savons assimiler la signification des cartes. Mais apprendre à tirer les cartes ne se résume pas à un exercice de récitation. Laissons alors de côté les méthodes scolaires et faisons plutôt confiance à notre ressenti. C’est ce qui nous permettra de nous détacher d’une carte pour voir au delà, comme le ferait un médium ou un voyant avec ce support.

Après tout, une carte est là pour suggérer quelque chose : une idée, une scène ou une personne. Que vous évoque-t-elle ? Que percevez-vous de la situation ? Se poser ces questions simples, c’est aller au delà de la carte en faisant confiance à votre don de voyance.

Continuez votre initiation aux arts divinatoires en suivant les conseils pour choisir le meilleur tarot pour tirer les cartes.



Laisser un commentaire