Tarot de Marseille : un arcane, un mot clé

Il y a 22 arcanes majeurs dans le tarot de Marseille, ces lames sont la base de l’interprétation des tirages divinatoires comme le tirage en croix. Interpréter ces cartes nécessitent de bien connaître leur signification, c’est pourquoi avoir à l’esprit un mot clé pour chaque arcane est indispensable. Découvrez ce qu’il faut savoir des tarots pour faciliter votre pratique de la tarologie.

arcanes majeurs tarot de marseille
En tarologie un mot clé suffit à saisir le sens de chaque arcane majeur.

Il y a au moins un mot clé pour chaque arcane majeur du tarot de Marseille, les connaissez-vous ? Parler de ces 22 lames n’est en général pas bien compliquer pour le tarologue. Pour celui ou celle qui débute en tarologie en revanche, le risque est de se perdre dans de multiple signification.

S’il est admis que les lames du tarot divinatoire sont faites de nuances, médiums comme tarologues se retrouvent sur l’idée qu’une carte est en mesure de traduire une ligne directrice principale. Cette notion constitue alors un point de départ à même de regrouper plusieurs significations. Elles sont elles-mêmes la base des éléments qui conduisent les voyants à prédire un événement plutôt qu’un autre.

Il est alors intéressant de faire ce travail pour chaque arcane majeur qui compose le jeu. Le tarologue part alors d’un simple mot clé pour étendre le champ des possibles. Ce travail est un préalable nécessaire à l’analyse approfondis des tirages divinatoires. Une fois ces mots clé en tête, interpréter les associations de cartes du tarot de Marseille n’en est que plus facile.

Les arcanes majeurs et leur mot clé

Le Bateleur du tarot de Marseille ou la capacité : Personnage un peu fantasque, en tarologie le Bateleur est associé au commencement. Il a en effet la capacité de faire quelque chose. Va-t-il y parvenir ? Sans expérience il peut aussi briller que désillusionner.

La Papesse du tarot de Marseille ou le secret : Peu causante, la Papesse vit dans son monde. Elle se contente d’observer car elle sait déjà tout. Tire-t-elle les ficelles de la destinée en votre faveur ? La question de pose au médium car, femme de pouvoir, elle n’a souvent que faire de vos propres intérêts au point de tout révéler…

L’Impératrice du tarot de Marseille ou le savoir : Femme de goût, elle est aux yeux des tarologues cultivée et capable d’organisation. Comment ne pas y voir l’épouse parfaite ? Habile et stratège, elle est capable d’analyser et de prendre les bonnes décisions en amont. De là à conclure qu’elle est à l’origine de tout succès, il n’y a qu’un pas que les voyants s’autorisent à franchir.

l’Empereur du tarot de Marseille ou la domination : Il est celui qui exerce son emprise et son pouvoir sur les autres. C’est ce qui explique qu’il est parfait dans le rôle du patron ou du mari pour les cartomanciennes. S’agit-il de soumettre ou de protéger ses intérêts ? C’est toute la subtilité que les tarots devront révéler.

Le Pape du tarot de Marseille et l’autorité morale : Prince des apôtres, le Pape est celui qui transmet l’indispensable. Favorable quand il s’agit d’étudier ou de s’instruire, dans un tirage du tarot sa bénédiction est une récompense derrière laquelle pourrait se cacher un diplôme ou une promotion.

L’Amoureux du tarot de Marseille et le choix : Ce personnage est hésitant et induit plusieurs scenarii dans l’esprit des médiums. Va-t-il persister à ne pas choisir voire renoncer ? La bonne nouvelle est que ce choix lui appartient et que s’il s’engage, la cartomancienne a toutes les raisons de penser que c’est dans la durée.

Le Chariot du tarot de Marseille et l’accélération : Ce personnage n’est pas sans rappeler le Bateleur en beaucoup plus malin. Il a trouvé un moteur capable d’accélérer la destinée. En tarologie sa présence induit cependant de nouvelle question : jusqu’où ira-t-il ? Ne brule-t-il pas les étapes ? Une sortie de route brutale est-elle possible ?

La Justice du tarot de Marseille et l’équilibre : l’arcane majeur n°8 en appelle à l’équité. Là encore toute une série de question se pose. Le consultant est-il menacé par une épée de damoclès ? Aucune tête ne doit dépasser sans quoi la Justice du tarot de Marseille n’hésite pas à les trancher. Avec cette arcane c’est la mesure qui est de rigueur.

L’Hermite du tarot de Marseille et la marginalité : Isolé et seul, le vieillard qui campe sur la carte de l’Hermite est réputé ces idées farfelues. Et si votre tarot divinatoire pointait ce travers ? N’en déplaise au plus grand nombre qui le voient ainsi, il est aussi fort de son expérience et avance avec prudence. Sans doute le conseil à attendre quand la lame s’invite dans un tirage de cartes.

La Roue de fortune du tarot de Marseille et la chance : On dit de la chance qu’elle n’est jamais méritée ! La réalité c’est qu’elle avant tout incertaine. D’ailleurs quand la roue de fortune sort, tout est question de sens de rotation. Tourne-t-elle dans un sens qui est favorable à vos affaires ? Sa capacité étant d’inverser les situations, il convient de bien prendre garde à son environnement.

La Force du tarot de Marseille et l’énergie : Cette une véritable capacité qui est donnée au consultant. Avec la Force le tarot divinatoire vous confère la possibilité des dépasser les limites. Ce n’est pas sans conséquence puisque l’effort se fait ressentir jusque dans l’illustration de la carte. Allez-vous tenir bon? C’est en somme la question qui reste en suspend.

Le Pendu du tarot de Marseille et l’arrêt : On le considère souvent comme une mauvaise carte mais le pendu à plus d’un tour dans son sac. Entravé de ses mouvements, il observe et peaufine sa réflexion. Souvent contraint de tenir cette position, les cartes du tarot lui donnent souvent l’occasion de s’échapper. Saisira-t-il l’occasion ?

L’Arcane sans nom du tarot de Marseille et la transformation : Peut être la pire des cartes aux yeux des consultants ! Pourtant celle qu’on appelle la mort annonce les transformations profondes. C’est un peu comme si le chemin initiatique du tarot divinatoire vous échappait. N’espérez point continuer à progresser, vous aller être renvoyer à l’état initial, celui du Bateleur ou du Mat, c’est selon l’appréciation du tarologue.

Tempérance du tarot de Marseille et la décélération : Cette arcane implique un rythme différent, plus conforme à ce qui est nécessaire au bien être. Tempérance est en quelque sorte le pendant du Chariot. Ce ralentissement ne doit pas être considéré comme une mauvaise chose car il est réparateur. Tempérance a d’ailleurs le pouvoir de soigner.

Le Diable du tarot de Marseille et la satisfaction : On voit souvent en lui un personnage machiavélique et malintentionnée mais les tarologues savent que le Diable est bien plus que cela. Il est celui qui profite, celui qui jouit de la vie. La vraie question que posent les tarots est de savoir s’il franchira ou non les limites…

La Maison-Dieu du tarot de Marseille et l’imprévu : Coup de théâtre et surtout coup de tonnerre, la tour foudroyé de la maison dieu annonce en apparence une catastrophe. En pratique, il s’agit d’un quitte ou double. Face à ce trouble imprévu, il est possible de tirer son épingle du jeu. Allez-vous profiter de cette crise ou vous enliser ? Telle est la question que le voyant entend.

L’Étoile du tarot de Marseille et l’espérance : Le ciel étoilé et plein de mystère et de rêves sans doute aussi. C’est pourquoi l’Étoile incarne à merveille l’espérance. Pour le tarologue, c’est incarne à la fois le paradis originel ou tout est intact et aussi un lieu magique ou l’abondance a droit de cité. Si cette lame est sortie du jeu de cartes, sans doute êtes vous proche de réaliser l’inimaginable.

La Lune du tarot de Marseille et la perturbation : Notre satellite à mauvaise réputation en tarologie, car sa lumière n’est pas franche et directe. Elle joue à cache cache et nos émotions s’en trouvent troublées. Symbole de la maternité, elle fait prédire aux tarologues que quelque chose est en gestation. Les subtilités de cet astre font qu’il n’est pas toujours question d’enfant. Souvent la prédiction penche en faveur d’un malaise psychologique.

Le Soleil du tarot de Marseille et la popularité : Entre réussite et popularité, le soleil est vécu comme une récompense. Favorable à l’amour, au couple, aux naissances mais aussi à l’argent, il met aussi en lumière des questions subsidiaires. Cette célébrité auprès des autres va-t-elle durée ? Attention aussi à l’égo, un coup de soleil a vite fait de nous faire perdre pied avec la réalité.

Le Jugement du tarot de Marseille et la renaissance : Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle aussi la résurrection des morts. Idéal pour se refaire une situation, ce tribunal divin est aussi un atout en poche quand il s’agit de designer un vainqueur. Tout porte à croire que vous ne serez pas perdant.

Le Monde du tarot de Marseille et le succès : La notion de succès évoque le terme et l’aboutissement. C’est pourquoi bon nombre de voyants considèrent cette carte comme la meilleure du jeu. Alors que le Jugement vaut renaissance, le Monde lui vaut naissance, au sens propre ou figuré.

Le Mat du tarot de Marseille et la chute : Cette carte du tarot intime la fin d’une course. Elle ne s’achève pas de la meilleure façon qu’il soit mais qui sait, ce personnage défroqué semble chercher sa bonne étoile dans le ciel. Parcourant les routes de sa destinée, il s’en faut peut pour qu’il puisse à nouveau être capable comme le Bateleur…

 

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

Laisser un commentaire