Tarot de Marseille : l’Impératrice carte 3 et sa signification en tirage

Quelle signification pour l’Impératrice du tarot de Marseille dans votre tirage ? Découvrez son sens général et son interprétation dans le tirage en croix. Carte du savoir et de la pensée élaborée, que vous annonce l’arcane majeur n°3 pour votre avenir ?

L'Impératrice dans le Tarot de Marseille : savoir et intelligence sont ses mots clés
L'Impératrice dans le Tarot de Marseille : savoir et intelligence sont ses mots clés

Dans le Tarot de Marseille l’Impératrice est la 3ème lame du jeu divinatoire. Après l’arcane majeur du Bateleur qui a souhaité prouver qu’il était capable et celle de la Papesse qui analyse l’avenir dans le silence, place à l’intelligence et aux savoirs.

Avec l’Impératrice du tarot de Marseille, la pensée devient donc élaborée et forte de son instruction, cette lame prend alors les traits de celui ou celle qui est capable d’enseigner, de planifier et de faire aboutir les projets.

Rien n’est pour l’instant acquis aux yeux des tarologues puisque l’interprétation de l’arcane majeur 3 dépend de sa place dans le tirage en croix du Tarot de Marseille. Il y a tout de même un bon pré-sentiment avec cette carte dont la nature est de parvenir à ses fins.

Le saviez-vous : en observant les associations de cartes de l’Impératrice, les voyants sont en mesure de prédire quels sont les objectifs visés.

L’Impératrice veille sur les papiers d’affaire et les écrits

Forte de la notoriété que lui confère sa couronne, de son écusson et de son sceptre, la carte de l’Impératrice du tarot de Marseille a de quoi légitimer sa vision des choses.

Elle est celle qui a compris, et c’est la raison pour laquelle il faut voir en elle l’arcane majeur des projets qui aboutissent, particulièrement lorsqu’ils concernent les affaires, les contrats ou toute autre domaine liée aux écrits. Après tout, le mot clé de l’Impératrice est savoir, comme savoir-faire !

Sa qualité de femme instruite en fait également la carte de la culture, de l’enseignement et des études. Sa présence parmi les autres cartes du tarot dans un tirage est donc un appui pour toutes vos démarches.

Comme chaque carte, L’impératrice peut concerner le domaine sentimental et les affaires. Les interprétations qui en découlent n’en font pas moins d’elle une femme de convictions et qui agit par la pensée plutôt que sous le coup des émotions.

L’Impératrice dans le tirage en croix du Tarot de Marseille

Comment un tarologue analyse l’Impératrice dans le tirage du Tarot ? Voici quelques pistes à retenir pour quand on pratique la divination et que l’on fait face à la femme de l’Empereur dans un tirage du jeu de tarot…

En position 1 du tirage en croix, l’Impératrice est à la place de l’affirmation. Elle décrit le consultant ou la consultante comme une personne intelligente, instruite et douée d’un esprit d’entreprendre.

Quand l’Impératrice sort en position 2, elle qualifie l’élément extérieur ou le sujet de votre question. À cette place, elle est le signe d’un niveau d’exigence élevé. La pensée est particulièrement élaborée, les attentes sont de haut niveau, tant sur le plan cérébral que matériel.

En position 3 du tirage en croix, l’Impératrice se pose en arbitre entre l’affirmation, la carte 1, et l’élément extérieur de la carte 2. Tel un conseil, elle invite à se former, à négocier, à entreprendre. Elle encourage à lancer les démarches nécessaires à l’atteinte de votre objectif.

Les cartes du tarot de Marseille qui occupent la position 4 du tirage donnent une réponse. Voir la lame de l’Impératrice sortir à cette place est la confirmation de votre réussite. C’est clairement la garantie de parvenir à imposer vos exigences.

Enfin, lorsque la carte résultante ou synthèse du jeu fait apparaître l’Impératrice à la position 5 du tirage en croix, le tarot de Marseille évoque l’appui dont bénéficie le ou la consultante face à sa préoccupation. Maitrise des savoirs, capacité d’entreprendre et réalisation des projets sont résolument à portée de main.

Comme toutes les lames de ce jeu de cartes, l’Impératrice sort renversée parfois. La carte exprime alors l’opposée de ce qu’elle évoque : un manque de réflexion, de connaissances ou de préparation.

En cartomancie, le réflexe du médium qui utilise cet art divinatoire comme support lui permettant de pratiquer la voyance consiste alors à tirer une nouvelle carte. Cet arcane majeur est placé droit et donne à la fois l’explication et la solution pour contrecarrer l’aspect négatif de l’Impératrice à l’envers.

Poursuivez l’aventure avec le Tarot de Marseille et l’Empereur, la carte suivante du jeu de cartes préféré des médiums pour lire l’avenir.

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

Laisser un commentaire

1 × 3 =