Tirer les cartes en enlevant les cartes négatives, une bonne idée ?

Avez-vous déjà pensé à procéder à un tirage de cartes en enlevant certaines cartes négatives de votre jeu ? L’idée peut paraître étrange mais la démarche mérite au moins d’être analysée. Un jeu de cartomancie est a priori prévu pour fonctionner avec l’ensemble des cartes livrées et selon une méthode de tirage définie.

Quelle serait alors la raison qui nous autoriserait à revoir son principe de fonctionnement en décidant de supprimer des cartes ? Premier élément de réponse : un jeu est strictement personnel et peut de ce fait être personnalisé. Reste à définir ce qu’est une carte négative et les motivations pour l’écarter de votre jeu.

Supprimer une carte négative pour choisir de trouver des solutions plutôt que de constater des problèmes

La plus part du temps, nous utilisons les cartes pour trouver des solutions plutôt que des réponses qui se bornent à des constats. C’est notamment le cas lorsque nous nous trouvons dans une situation délicate. Quel intérêt aurions-nous à faire face à un jeu qui nous répondrait « en effet, tout est négatif, la situation est noire » ?

L’idée de personnaliser son jeu en retirant les cartes négatives prend alors tout son sens, celui de bâtir un jeu de cartomancie qui se pose en conseil et dont vous fixez vous-même les limites. Un jeu n’étant cependant pas à géométrie variable, il semble logique de définir cette personnalisation une bonne fois pour toute. L’autre question sous jacente est de savoir si tous les jeux de cartomancie sont compatibles avec cette pratique.

L’Oracle, le support où il est le plus facile d’enlever des cartes que l’on juge négatives

Prenez le jeu de 32 cartes ou le tarot de Marseille : il est compliqué de supprimer une carte. Pour des questions de symétrie entre les familles ou parce que le jeu est conçu par étape, retirer une carte rend le jeu inexploitable et ce n’est pas le but recherché. La problématique disparait lorsqu’on envisage la chose avec un Oracle ou certains tarots spécifiques.

Ces jeux comportent généralement un grand nombre de cartes, dont certaines évoquent le même sujet avec des nuances. Il devient alors plus facile de retirer une ou plusieurs cartes négatives qui n’apporteraient rien à votre pratique de la cartomancie. Et si vous n’êtes pas prêt à amputer un jeu, des solutions alternatives existent déjà.

Cartomancie : et si la solution était de faire votre propre jeu de cartomancie ?
Cartomancie : et si la solution était de faire votre propre jeu de cartomancie ?

Les jeux de cartomancie qui proposent déjà de laisser des cartes de coté

Si les 22 Arcanes Majeures du tarot de Marseille ne peuvent pas être dissociées, rappelez-vous qu’il existe déjà une division qui consiste à séparer les Arcanes Majeures des Mineures. De la même façon, le Tarot Persan de Madame Indira compte plusieurs familles de cartes : Majeures, Intermédiaires, Mineures ou Complémentaires. La possibilité vous est donc donnée de personnaliser le jeu de cartes selon votre ressenti.

L’idée d’aller jusqu’à retirer des cartes d’un jeu, particulièrement lorsqu’elles sont négatives, n’est finalement que l’étape suivante. Parvenir à ce stade de personnalisation n’est cependant pas une chose évidente à mettre en oeuvre. Qui s’imagine retirer des cartes de l’Oracle Belline, quand bien même il s’agirait des cartes les plus noires ? Sacrilège… La solution réside peut-être dans la création d’un jeu personnalisé.

Créer son propre jeu de cartes à tirer plutôt que de retirer les cartes négatives

Si certaines cartes nous gênent dans un jeu, c’est peut-être tout simplement parce que nous ne sommes pas en phase avec le message qu’elles véhiculent. Un exercice interessant consiste alors à passer en revue toutes les cartes d’un jeu et de mettre de côté celles jugées négatives. Posez-vous alors la question de savoir par quoi vous pourriez les remplacer.

Si les idées se bousculent dans votre tête, vous êtes sans doute prêt à construire votre propre jeu de cartes à tirer. Si votre imagination n’est pas encore prête pour exprimer cette créativité, retirer une ou plusieurs cartes négatives peut s’avérer être une bonne idée. Reste à trouver le jeu compatible avec cette pratique et là, c’est votre sensibilité et les limites que vous vous imposez qui sont les seuls arbitres.

avatar
1200
  S’abonner  
Notifier de