Avant la Cartomancie la Géomancie, ou l’art de faire un tirage sans carte

Comment faisait-on sans les cartes ? Avant la cartomancie il y avait la geomancie. L’art divinatoire basé sur 16 figures est semblable à la pratique des cartes, les figures et le tirage en géomancie

Comment faisait-on avant l’apparition des cartes divinatoires ? La cartomancie n’a en effet pas toujours existé, contrairement à la volonté de l’homme de connaître son avenir. Parmi les arts divinatoires qui ont précédé la cartomancie, il y a probablement la geomancie. De quoi s’agit-il ?

La geomanticie ou l’art de former des figures avec des points

La Geomancie consiste à aligner des points sur une feuille, en colonnes. Si le nombre de points est impair, la valeur retenue est 1, si le nombre est pair, la valeur retenue est alors deux. Quatre colonnes de points permettent de former une figure geomantique. Exemple : 2 + 1 + 2 + 1 forment la figure appelée Acquisitio, 1 + 1 + 1 + 1 forme la figure Via.

Acquisitio et Via, deux figure en Geomancie
Acquisitio et Via, deux figure en Geomancie

Utilisée à la base avec des cailloux que l’on jetait au sol avant de compter si leur nombre était pair ou impair, la Geomancie est finalement proche de la cartomancie. Imaginez un jeu de cartes sur lesquelles figure un point ou deux points. Vous tirez 4 cartes du jeu et votre figure geomantique est formée. Un tel jeu existe d’ailleurs, preuve de la parenté entre les deux arts divinatoires (Géomancia, 64 cartes).

La geomancie, 16 figures au nom latin capables de se démultiplier

Les figures geomantiques sont au nombre de 16. Rien d’étonnant puisque qu’il faut 4 séries de points pour former une figure et qu’une série prend la valeur 1 ou 2. Ces figures geomantiques ancêtre des cartes portent des noms latin : Via, Populus, Caput Draconis, Cauda Draconis, Fortuna Major, Fortuna Minor, Albus, Rubeus, Laetitia, Tristitia, Acquisitio, Amissio, Puella, Puer, Carcer et Conjonctio.

La geomancie permet différentes méthodes de tirage comme en cartomancie. Si le nombre de figures peut paraître restreint, le principe de copulation, une méthode qui consiste à additionner deux figures, permet de faire apparaître des figures supplémentaires dans le tirage. Démultiplier ainsi les représentations permet d’aboutir à des tirages aussi élaborés qu’en cartomancie.




Laisser un commentaire