Géomancie : un art divinatoire en lien avec l’astrologie

La géomancie est un art divinatoire ancien qui consiste à interpréter des figures formées par le hasard pour prédire l’avenir. Je vous propose ici d’explorer les fondements de la géomancie, ses techniques, ses figures et leurs correspondances astrologiques, autant d’éléments qui permettent une compréhension approfondie de cette pratique ésotérique ancestrale.

Origines et principes de la géomancie

La géomancie est un art divinatoire ancestral qui remonte aux civilisations antiques, notamment en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Ses premières traces apparaissent dans les traditions de la Mésopotamie et de l’Égypte ancienne, où les prêtres et les sages utilisaient des techniques similaires pour interpréter les signes de la nature et les messages des dieux. La géomancie s’est ensuite répandue en Europe au Moyen Âge, notamment grâce aux écrits arabes et à l’influence des croisés. Cet art repose sur l’observation et l’interprétation de figures tracées sur le sol, dans le sable ou sur une surface dédiée, telles que des tablettes de cire ou des parchemins.

Avec l’expansion de l’empire islamique, la géomancie a été codifiée par les Arabes, qui ont établi des correspondances détaillées entre les figures et les éléments astrologiques. Cette pratique s’est ensuite diffusée en Europe via l’Espagne musulmane et les croisades, où elle a été adoptée par les moines et les érudits médiévaux. En intégrant des éléments locaux et des croyances spirituelles, la géomancie a évolué pour devenir un art divinatoire complexe, utilisé pour lire les messages cachés de la terre et du cosmos.

Tirage des figures géomantiques

La géomancie utilise différentes méthodes de tirage, dont l’une des plus courantes est celle de l’écu géomantique. Le tirage consiste à former 16 figures en quatre lignes de points, chacune interprétée en fonction de sa position et de sa forme. Pour former une figure géomantique, on commence par tracer quatre lignes de points ou de traits de manière aléatoire.

formation d'un quatrain de géomancie
formation d’un quatrain de géomancie quatrain.

Chaque ligne doit contenir un nombre quelconque de points ou de traits. Ensuite, on compte les points de chaque ligne et on les réduit à un chiffre pair ou impair. Un nombre pair est représenté par deux points (..) et un nombre impair par un seul point (.). Ces quatre lignes de points forment ainsi une figure géomantique. Les figures résultantes sont analysées pour donner des prédictions sur divers aspects de la vie du consultant.

Présentation de l’écu géomantique

L’écu géomantique est un outil clé en géomancie. Il se compose de plusieurs cases dans lesquelles les figures géomantiques sont tracées, facilitant ainsi leur interprétation. L’écu aide à structurer la lecture des figures et à obtenir une prédiction claire et précise.

Pour former un écu géomantique :

  1. Tracer les figures mères : On commence par tracer les quatre figures mères. Chaque figure est constituée de quatre lignes de points aléatoires.
  2. Créer les figures filles : À partir des figures mères, on crée les figures filles. La première figure fille est formée par les lignes supérieures des figures mères, la deuxième par les deuxièmes lignes, et ainsi de suite.
  3. Former les figures nièces : Les figures nièces sont formées en combinant les lignes des figures filles.
  4. Tracer la figure témoin : La figure témoin est formée en combinant les figures nièces.
  5. La figure juge : La figure juge est la synthèse de tout l’écu et est déterminée à partir de la figure témoin et des autres figures.

Copulation ou addition géomantique

La copulation géomantique est le processus par lequel deux figures géomantiques sont combinées pour en créer une nouvelle. Ce procédé est essentiel pour former les figures filles et les figures nièces dans l’écu géomantique. Voici comment cela fonctionne, basé sur l’image ci-jointe :

  1. Identifier les figures à additionner : On part de deux figures géomantiques, par exemple, Puella et Albus.
  2. Addition des points : On additionne les points de chaque ligne des deux figures. Si le total des points est impair, la nouvelle figure aura un point (•). Si le total est pair, la nouvelle figure aura deux points (••).
  3. Créer la nouvelle figure : La nouvelle figure se forme en combinant les résultats de chaque ligne.

Par exemple, en combinant les figures Puella et Albus :

  • Ligne 1 : Puella (•) + Albus (••) = 3 points (impair) → •
  • Ligne 2 : Puella (••) + Albus (••) = 4 points (pair) → ••
  • Ligne 3 : Puella (••) + Albus (•) = 2 points (pair) → ••
  • Ligne 4 : Puella (•) + Albus (••) = 3 points (impair) → •

La nouvelle figure formée est Carcer, illustrée ci-dessous :

le principe de copulation géomantique
le principe de copulation géomantique

Cette méthode de copulation géomantique permet de générer de nouvelles figures à partir des figures existantes, enrichissant ainsi l’interprétation et la précision des prédictions dans l’écu géomantique.

Figures géomantiques et significations

les 16 figures de la géomancie
les 16 figures de la géomancie

Les figures géomantiques sont classées en trois catégories : favorables, défavorables et neutres.

Figures favorables

  • Acquisitio : symbolise le gain et l’acquisition. Elle est considérée comme une figure très positive, annonçant prospérité et réussite. Cette figure est souvent associée à des gains financiers, des réussites personnelles et professionnelles. En matière de relations, elle peut indiquer une acquisition émotionnelle ou le renforcement de liens existants.
  • Fortuna Major : représente un succès majeur et durable. Elle est synonyme de grande chance et de bonne fortune. Cette figure est souvent vue comme une protection divine et une indication de succès à long terme.
  • Fortuna Minor : suggère des gains plus modestes mais rapides, indiquant des opportunités à court terme. Cette figure est souvent interprétée comme une indication de chance temporaire ou de petites victoires rapides.
  • Albus : est la figure de la pureté et de la clarté. Elle apporte des solutions pacifiques et harmonieuses aux problèmes. Cette figure est associée à la paix, la sérénité et les débuts purs. Elle est souvent vue comme une indication de vérité et de clarté dans des situations confuses.
  • Puella : symbole de féminité et de douceur, Puella apporte harmonie et beauté dans les prédictions. Elle est souvent liée à des aspects de la vie liés à la beauté, à l’art et aux relations harmonieuses. En matière d’astrologie, Puella correspond à la Balance, apportant des traits de charme et d’équilibre.
  • Laetitia : figure de la joie et du bonheur, Laetitia annonce des périodes de bonheur et de contentement. Elle est souvent interprétée comme une indication de succès émotionnel et de satisfaction dans la vie personnelle.

Figures défavorables

  • Amissio : la figure de la perte, est souvent perçue comme un avertissement de perte matérielle ou émotionnelle. Cette figure indique souvent des situations de détresse financière, de perte d’opportunités ou de relations défaillantes. Elle appelle à la prudence et à la réflexion sur les moyens de minimiser les pertes.
  • Rubeus : la figure rouge, indique des passions incontrôlées et des situations dangereuses. Elle appelle à la prudence. Cette figure est souvent liée à des situations où des émotions fortes peuvent causer des perturbations. En matière d’astrologie, Rubeus est associé au Scorpion, symbole de transformation et de passion intense.
  • Cauda Draconis : est liée aux fins et aux conclusions, souvent de manière défavorable. Elle peut indiquer des échecs ou des ruptures. Cette figure symbolise souvent des moments de transition difficiles, nécessitant une introspection et une préparation à de nouveaux départs.
  • Tristitia : figure de la tristesse et du deuil, Tristitia signale souvent des moments de réflexion profonde et de perte. Elle est souvent associée à des périodes de deuil ou de dépression, nécessitant une attention particulière à la santé mentale et émotionnelle.

Figures neutres

  • Via : représente le chemin, suggérant mouvement et changement. Elle est neutre, car son influence dépend des autres figures associées. Via est souvent interprétée comme une indication de voyage ou de changement de direction dans la vie du consultant.
  • Populus : symbolise la multitude et la communauté. Elle est neutre et dépend du contexte de la question posée. Populus est souvent vue comme une indication de soutien communautaire ou de situations impliquant un grand nombre de personnes.
  • Puer : figure de la jeunesse et de l’énergie, Puer est souvent lié aux conflits et aux défis. Cette figure est associée à l’énergie brute et aux débuts ardents. En matière d’astrologie, Puer correspond au Bélier, symbole de courage et de conflit.
  • Carcer : indiquant des restrictions et des limitations, Carcer invite à la prudence et à la réflexion. Cette figure est souvent vue comme une indication de confinement ou de situations nécessitant une retenue et une réflexion stratégique.
  • Conjunctio : symbolise l’union et la collaboration, souvent favorable pour les partenariats. Cette figure est souvent interprétée comme une indication de coopération et de succès partagé.
  • Caput Draconis : cette figure est généralement positive, représentant de nouveaux commencements et des opportunités. Elle est souvent vue comme une indication de nouvelles initiatives et de démarrages prometteurs.

Correspondances entre géomancie et signes du zodiaque

La géomancie, un art divinatoire ancestral, puise sa légitimité dans plusieurs disciplines ésotériques, notamment la voyance, l’écriture et l’astrologie. Dans cette pratique, chaque figure géomantique est liée à un signe du zodiaque, et les maisons géomantiques correspondent également à des signes astrologiques. Comprendre ces interactions permet d’affiner l’analyse des tirages géomantiques.

Figures et leurs correspondances

Les 16 figures géomantiques correspondent chacune à un signe du zodiaque et à une planète. Voici ces correspondances :

  • Via : signe du Lion dont l’astre est le Soleil.

    figures de géomancie et signes du zodiaque
    figures de géomancie et signes du zodiaque
  • Populus : signe du Cancer et du Capricorne dont les planètes respectives sont la Lune et Saturne.
  • Caput Draconis : signe de la Vierge dont la planète est Mercure.
  • Cauda Draconis : signe du Sagittaire dont la planète est Jupiter.
  • Fortuna Major : signe du Verseau dont la planète est Saturne.
  • Fortuna Minor : signe du Taureau dont la planète est Vénus.
  • Albus : signe du Cancer dont l’astre associé est la Lune.
  • Rubeus : signe du Gémeaux dont la planète est Mercure.
  • Laetitia : signe du Taureau dont la planète est Vénus.
  • Tristitia : signe du Scorpion dont la planète est Mars.
  • Puer : signe du Gémeaux dont la planète est Mercure.
  • Puella : signe de la Balance dont la planète est Vénus.
  • Acquisitio : signe du Bélier dont l’astre est le Soleil.
  • Amissio : signe du Scorpion dont la planète est Mars.
  • Conjunctio : signe de la Vierge dont la planète est Mercure.
  • Carcer : signe des Poissons dont la planète est Jupiter.

Géomancie et maisons astrologiques

Les maisons géomantiques sont également associées à des signes astrologiques et à leurs planètes gouvernantes. Voici la correspondance entre chaque maison géomantique, signe astrologique et planète :

  • Maison 1 : Bélier (Mars) – L’individu, le consultant : ce qu’il ressent, son état d’esprit, son énergie.
  • Maison 2 : Taureau (Vénus) – Les possessions : l’argent, la gestion matérielle.
  • Maison 3 : Gémeaux (Mercure) – Les proches et la gestion du quotidien : les relations quotidiennes, les projets de court terme.
  • Maison 4 : Cancer (Lune) – Le patrimoine : l’image du père, la fin du cycle de l’existence.
  • Maison 5 : Lion (Soleil) – Les enfants, l’amour, les engagements comme le mariage.
  • Maison 6 : Vierge (Mercure) – Le travail, les projets professionnels, la santé.
  • Maison 7 : Balance (Vénus) – Le partenaire : en amour ou en travail, parfois l’ennemi.
  • Maison 8 : Scorpion (Mars) – Le futur proche, la fin des choses, la mort.
  • Maison 9 : Sagittaire (Jupiter) – L’orientation de vie, les choix, l’inspiration, la religion.
  • Maison 10 : Capricorne (Saturne) – La sensibilité, l’image de soi, l’éducation, la réalisation personnelle.
  • Maison 11 : Verseau (Saturne) – Les amis, les opportunités relationnelles, la chance.
  • Maison 12 : Poissons (Jupiter) – Les contrariétés, les obstacles, les épreuves.

Interactions entre maisons et figures géomantiques

Chaque maison astrologique interagit avec les figures géomantiques qui y apparaissent. Par exemple, la Maison 1, associée au Bélier et gouvernée par Mars, correspond à la figure géomantique Acquisitio. Si Acquisitio apparaît en Maison 1, elle est en harmonie avec cette maison, suggérant une influence bénéfique. Cela est similaire à une planète en domicile en astrologie. Mars gouverne le Bélier, donc Acquisitio (associée à Mars) est favorable en Maison 1.

Types d’interactions

  • Domicile : la planète est dans le signe qui lui correspond.
  • Exaltation : la planète est dans un signe qui décuple ses effets.
  • Exil : la planète est dans le signe opposé à celui qui lui correspond.
  • Chute : la planète est dans le signe opposé à celui où elle est exaltée.

Par exemple, la planète exaltée en Bélier est le Soleil, associé au Lion. La figure géomantique du Lion est Via. Si Via apparaît en Maison 1, l’aspect astrologique est favorable, mais en géomancie, cette figure neutre dans une maison mobile peut être défavorable. Ainsi, les potentialités doivent être tempérées par les règles de la géomancie.

Analyse des configurations géomantiques

L’association entre géomancie et astrologie permet de nuancer l’interprétation des configurations géomantiques :

  • Acquisitio en Maison 1 : aspect favorable mais éphémère.
  • Via en Maison 1 : aspect trop beau pour être vrai ou opportunité non saisie.

Ces correspondances enrichissent l’analyse de l’écu géomantique, offrant au médium des perspectives plus précises quant à l’avenir du consultant. La géomancie, influencée par l’astrologie, permet ainsi une lecture plus profonde et nuancée des tirages, intégrant les dynamiques célestes pour éclairer le destin de manière plus détaillée.

Utilisation pratique de la géomancie


La géomancie peut être utilisée pour répondre à des questions spécifiques ou pour obtenir une vision globale de l’avenir. En combinant les techniques de tirage avec les correspondances astrologiques, les praticiens peuvent obtenir des prédictions détaillées et personnalisées.

Pour pratiquer la géomancie, commencez par former les figures géomantiques de manière aléatoire, puis utilisez l’écu géomantique pour structurer votre interprétation. Les figures obtenues peuvent révéler des informations précieuses sur divers aspects de votre vie, en vous aidant à prendre des décisions éclairées.

Conclusion

La géomancie, avec ses racines profondes dans l’histoire et ses liens étroits avec l’astrologie, offre une méthode fascinante pour explorer le futur. En comprenant les figures et leurs significations, ainsi que leurs correspondances astrologiques, vous pouvez obtenir des prédictions précises et éclairantes.

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

Available for Amazon Prime