Oracle de Belline : Despotisme ou l’empêchement par la contrainte

Avec Despotisme de l’Oracle Belline, votre tarot divinatoire évoque un état de soumission. La signification de la carte 34 suggère un empêchement aux voyantes. Le tirage en croix et le tirage Belline en ligne trouvent-ils quelque chose à redire pour votre avenir ? Au moment de tracher, ce sont les associations de carte avec Despotisme qu’il convient d’interpréter.

Despotisme - carte n°34 - Oracle Belline
Despotisme - carte n°34 - Oracle Belline

Signification de la carte 34

Dans l’Oracle de Belline Despotisme porte le numéro 34 et succède à la carte Procès. Ces deux lames appartiennent à la série des cartes placées sous l’influence astrologique de Mars. Côté représentation, on y voit un homme poings liés, enchainé à un poteau et tête baissée. Le message des oracles n’est pas réjouissant, qu’est-ce que cette lame doit nous inspirer en divination ?

Sans grande difficulté, on comprend ici que le consultant apparait sous les traits d’une personne soumise ou empêchée. Entravé dans ses mouvements, le voyant devine un consultant pétrifié et dans l’incapacité d’agir.

Entre craintes et peurs, la signification de Despotisme de l’Oracle Belline suggère qu’il est impossible de se libérer et donc de dépasser cet état de contrainte. Mais qui a voulu que les choses soient ainsi ? C’est l’autre aspect de la carte 34 de l’Oracle Belline. Car cette lame pose aussi la question du consentement.

Pour savoir si cet état est consenti ou forcé, le tarologue va faire parler la carte à travers un tirage divinatoire. Despotisme s’exprima alors tout en nuance, comme par exemple dans le tirage en croix…

Interprétation dans le tirage en croix

Avec le tirage en croix de l’Oracle Belline, l’interprétation des cartes est capable d’aboutir à une prédiction pour inattendue voire contraire au sens initiale de la carte. Atout, blocage, conseil, réponse ou évolution à venir, la position de Despotisme dans le tirage en croix est en fait cruciale pour prédire ce qui vous attend.

Selon la place occupée par la carte 34, les médiums vont retenir ceci :

– En atout (position 1) : Quand la carte Despotisme de l’Oracle Belline débute le tirage en croix, le consultant apparait sous les traits d’une personne serviable, prête à consacrer sa vie aux autres. Définitivement dévoué au bien être de ses semblables, cette mise en retrait de soi fait dire au tarologue qu’il s’agit ici d’une grande qualité de coeur.

– En blocage (position 2) : Comme chaque carte qui sort à cette place du tirage en croix, Despotisme est ici un blocage. Le comportement de celui ou celle qui consulte les tarots est-il oppressant pour les autres ? C’est une piste d’interprétation pour le médium. Le jeu de cartes exprime ici l’idée qu’imposer cette posture à ses proches va à l’encontre des intérêts même du consultant. Débloquer cette situation est possible en renonçant à être un tyran.

– En conseil (position 3) : Lorsque la carte Despotisme de l’Oracle Belline se pose en conseil dans le tirage en croix, elle invite le consultant à prendre sur lui. Souvent, le sacrifice de soi est un moindre mal. Dans cette configuration, le conseil de guidance de votre jeu de tarot est d’accepter la situation qui est la votre, optez alors pour la résilience.

– En réponse (position 4) : En guise de réponse, c’est l’immobilisme qui prime avec la carte 34 de l’Oracle Belline. Si le consultant espérait un changement ou une libération, le tirage en croix lui répond que ce n’est pas pour maintenant. Entrave, sacrifice, soumission, le jeu divinatoire n’entrevoit pas de solution qui permet au consultant d’être libre de ses choix et mouvements.

– En évolution (position 5) : C’est peut-être à la dernière place du tirage en croix que la carte Despotisme de l’Oracle Belline est la plus inquiétante. Elle résume le tirage du tarot et ouvre une perspective sur un avenir synonyme d’empêchement. Faut-il y voir quelque chose qui s’apparente à un mauvais karma ? Cette lame dépeint en tout cas un consultant esclave des autres ou accablé par un poids dont il ne peut se détacher.

Prédictions dans le tirage Belline en ligne

 

Oracle de Belline - Déspotisme - Carte 34
Avec Despotisme dans votre tirage Belline en ligne, le voyant vous devine pieds et poings liés.

Dans le tirage Belline en ligne Despotisme est une carte qui pointe de doigt la soumission du consultant. Après la carte du Procès qui vous confronte à un rival, voici qu’un nouvel ennemi se dresse sur votre route. Sacrifice personnel, destin qui vous accable ou contrainte que l’on vous impose, qu’en pense le tarologue ?

La carte Despotisme de l’Oracle Belline représente un homme enchainé qui n’est pas sans rappeler le Pendu du tarot de Marseille. Son interprétation ne pose pas de problème aux voyants, la carte est venue lui dire que vous n’êtes pas libre de vos mouvements.

Le rôle de votre tirage du tarot consiste alors à mettre en lumière les raisons qui vous font renoncer à votre libre arbitre. D’ailleurs les cartomanciennes ne considèrent pas que cet état est toujours de votre propre fait. S’il est souvent question de l’aveuglement du consultant et de son incapacité à agir, les voyantes détectent souvent avec cette carte l’emprise.

Rares sont les cas où une interprétation positive est possible avec Despotisme dans le tirage Belline en ligne. Avant de conclure à une sombre prédiction, les tarologues vont contextualiser la carte 34 de l’Oracle Belline en l’interprétant sous l’angle de la question posée aux tarots.

Voici alors comment la carte Despotisme est à même de révéler les conséquences de cet immobilisme  :

Travail : Dans le monde professionnel, la carte Despotisme de l’Oracle Belline évoque bien sûr la soumission hiérarchique. Les voyantes envisagent parfois ici quelque chose qui tient de l’ordre de l’asservissement voire du harcèlement moral. Dans d’autres cas, c’est la subordination à son propre travail qui est pointée du doigt. Il faut alors y voir l’aliénation qui en découle et obstrue le jugement du consultant.

Finances : En matière d’argent, Despotisme décrit une situation de contrainte. De fait, les moyens financiers sont problématiques pour le consultant. Absents ou insuffisant, le tarologue entrevoit alors une période où vous devez vous serrer la ceinture. Les oracles pourraient aussi évoquer une tutelle qui empêche de faire ce que l’on veut de son argent.

Santé : Côté énergie, Despotisme n’est pas non plus une lame favorable du fait de l’oppression qu’elle exerce sur le consultant. La sensation d’étouffement qui émane de la carte suggère clairement un manque d’air. Il pourrait s’agir de problème respiratoire comme d’une infirmité obligeant à rester enfermé.

Amour : Dans ce cas la consultante ou le consultant apparait comme étant l’obligé de son partenaire. Soumis à ses moindres volontés, la question ici est de savoir si ce sacrifice ne va pas au-delà du raisonnable. Pour les célibataires, Despotisme vous maintient dans votre célibat sans doute par choix. Si la rencontre a tout de même lieu, on pourrait vous passer la corde au cou sans que vous ne trouviez cela plaisant.

Carte renversée : Quand la carte Despotisme de l’Oracle Belline sort à l’envers, c’est l’annonce de la liberté retrouvée. Les voyants en sont alors sûrs, vous allez redevenir libre de vos mouvements et pouvoir continuer à bâtir votre avenir. Idéal au moment d’une rupture…

Si vous n’avez pas de thème à imposer aux tarots, focalisez-vous sur les premières cartes retournées. Elles révèlent le sujet du moment et pour mieux le cerner, penchez vous sur les associations de cartes.

Associations de cartes avec Despotisme

Oracle Belline Despotisme et ses associations de cartes
Avec les associations de cartes de Despotisme, le tarologue qui interprète votre tirage est en mesure de révéler l’origine d’un blocage.

Les associations de cartes de l’Oracle Belline consiste à confronter deux cartes pour en tirer une interprétation singulière. Principe de base en divination, il permet au tarologue d’être plus précis dans ses prédictions.

Avec Despotisme et ses associations de cartes, votre tarot divinatoire vous révèle l’origine d’une contrainte. Et pour être sûr de bien comprendre pourquoi vous vous retrouvé·e ainsi pétrifié, vous devez garder en tête le mot clé de Despotisme qui est soumission.

Les cas de figure envisagés ici partent donc du principe que Despotisme de l’Oracle de Belline est la première carte à être tirée de votre jeu.

Pour ceux qui pratiquent le tirage en croix de l’Oracle Belline, la carte n°34 se trouve donc sur l’une des 5 positions. Totalement isolée, c’est uniquement lorsque vous choisirez de la recouvrir par un autre lame que l’association se forme.

Avec le tirage Belline en ligne, le principe des associations facilite l’interprétation de vos tirages. Cela consiste à associer chaque carte impaire qui est la dominante avec la suivante (la 1 avec la 2, la 3 avec la 4 etc).

Despotisme + La Destinée (1) : Les voyantes prédisent ici que vous êtes désormais appelé·e à subir plutôt qu’à agir.

Despotisme + L’Étoile de l’Homme (2) : Les oracles évoquent ici un homme contraint par sa condition.

Despotisme + L’Étoile de la Femme (3) : Pour les tarots, c’est une femme qui n’a pas la possibilité d’agir selon son bon vouloir.

La suite de ce contenu
réservée aux membres
Souscrivez votre accès et rejoignez-les !

Continuez à explorer les arts divinatoires avec l’Oracle Belline et Ennemis, la carte suivante du jeu de tarot du Mage Edmond, le célèbre médium du 19ème siècle.

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

Laisser un commentaire

cinq × 1 =