Le jour où les cartes entrent dans ma vie

Quand on parle de cartes, de tarots ou d’oracles, il y a toujours une histoire pour évoquer le premier contact avec cet univers. La cartomancie attire à soi de façon singulière et dans mon cas, c’est à travers un jeu video que j’ai été confronté pour la première fois au tarot de Marseille.

Nous sommes fin 1995 et je joue sur mon ordinateur à Phantasmagoria. Au cours d’une scène, une illuminée s’empare d’un jeu pour improviser un tirage de cartes et lire l’avenir. Le fou, le pendu, le diable, la mort… Le diagnostique est plus qu’inquiétant mais ma curiosité est attisée. Je décide dès lors de me procurer ce jeu de cartes pour apprendre à le connaitre et avec l’espoir de pouvoir l’utiliser à mon tour.

C’est finalement début 1996, à l’occasion de mon anniversaire, que mon frère va m’offrir mon premier tarot de Marseille. Depuis ce temps, la cartomancie a façonné mes convictions et ma personnalité et les tarots et autres Oracles se sont imposés comme des compagnons de route du quotidien.

Ceux qui connaissent ce jeu remarqueront sur l’image d’illustration que mes cartes sont un peu différentes. J’ai en effet décidé de personnaliser mon tarot de Marseille en faisant disparaître chiffres romains et noms, pour les cartes qui en possèdent un en tout cas. Une façon d’instaurer une certaine « équité » entre toutes les arcanes majeures. Bonne ou mauvaise idée au final, il faudra en reparler…

À propos du site...
Tirage du tarot de Marseille Kartomanta : derrière le nom de l’imagination - Quel nom étrange pour un site dont le but est de donner des clefs sur la cartomancie et les tirages de cartes en général. Mais… ... Lire la suite →
Le Tarot Rider Waite L’avis de celui qui partage ses clés pour tirer les cartes - Tirer les cartes est une passion étrange pour la plus part des gens. Ce blog est un moyen d'aller vers ceux qui ont eux aussi… ... Lire la suite →