Tarot de Marseille : comment faire le tirage en croix ?

Acheter le tarot de Marseille

Le Tarot de Marseille en croix du tarot de Marseille, ce sont 5 arcanes majeurs qui vous permettent de répondre à une question. Découvrez comment disposer ces cartes et ce que chaque position du tirage en croix signifie pour le tarologue.

Tarot de Marseille et tirage en croix
Quelles significations pour les arcanes du tarot de Marseille selon leur place dans le tirage en croix ?

Le tirage en croix du tarot de Marseille, ce sont 5 arcanes majeurs qui permettent de comprendre le contexte d’une situation et bien sûr, d’obtenir des réponses à l’issue de l’interprétation grâce aux tarots. Pour y parvenir aussi bien qu’un tarologue, il faut connaître et analyser chaque emplacement du tirage en croix.

Ces 5 positions sont autant d’éléments qui éveillent votre intuition et vos capacités de divination. Cette démarche jalonnée de 5 étapes est la clé qui permet de lever le voile sur votre avenir grâce au tarot divinatoire.

Comme c’est le cas avec d’autres oracles, la méthode du tirage en croix avec le tarot de Marseille consiste à tirer 4 cartes et à en calculer le dernier arcane. Cette carte du tarot prend alors le nom de résultante.

Voyons à présent la signification des 5 positions du tirage en croix avec un exemple concret. Munissez-vous de votre jeu de tarot, disposez les cartes comme dans le tirage en croix, et tentons des procéder aux interprétations…

Premier arcane majeur du tirage en croix : l’état d’esprit du consultant

Cette première lame est placée à gauche dans le tirage en croix, la carte représente le consultant dans ce qu’il vit au moment présent. L’arcane majeur en question peut également retranscrire les pensées qui traversent l’esprit de celui ou celle qui consulte les tarots.

Cette carte du tarot qui ouvre le tirage en croix est donc en quelque sorte un miroir qui renvoie la réalité de l’instant vécu. Imaginons un candidat qui est en contact avec un employeur pour un poste, la question est de savoir s’il décrochera cet emploi. Avez-vous une idée de ce que suggère cet arcane en tarologie ?

Exemple avec Le Pendu, arcane majeur n°12 : nous pourrions dire que le consultant n’a pas de prise sur les événements, entravé dans ses mouvements, il est contraint de subir la situation. Serait-il dans l’attente de quelque chose qui ne vient pas ? Fort possible avec le Pendu en position 1 du tirage en croix.

Avec ou sans question, tentez de vous penchez sur d’autres arcanes majeurs comme la Justice, l’Hermite pour tenter de les interpréter au regard de cette position.

Deuxième arcane majeur du tirage en croix : la préoccupation extérieure au consultant

La carte est placée à droite dans le tirage en croix, elle représente l’élément extérieur, c’est à dire ce qui préoccupe le consultant. Pour les tarologues, cette position 2 du tirage en croix incarne au fond le sujet de la question.

Là aussi, nous sommes dans la simple description de cette préoccupation. Il va s’agir de qualifier cet élément extérieur. Pourquoi focalise-t-il l’attention du consultant ? Le simple fait d’en révéler la nature grâce à votre tarot divinatoire donne un début d’explication.

Exemple avec La Roue de Fortune, lame n°10 : l’interprétation de cette carte en position 2 du tirage en croix pourrait par exemple se faire l’écho d’un travail de courte durée. Dans le même état d’esprit, votre intuition pourrait tout aussi bien vous amener à conclure qu’il s’agit d’un emploi qui va se transformer. L’idée de rotation, et donc de polyvalence, peut elle aussi être envisagée quand la Roue de fortune se présente à cette place du tirage en croix. Mais votre interprétation pourra là encore aller dans une autre direction selon votre ressenti.

Pour vous entrainer à lire les tarots, vous pouvez aussi tenter de trouver les significations de la Mort (Arcane sans nom) ou la Tempérance à cette place du tirage.

Troisième arcane majeur du tirage en croix : le tarot de Marseille introduit l’action

La troisième arcane est placée en haut du tirage en croix, elle vient donner du mouvement aux 2 premières cartes. Elle répond en quelque sorte à des questions intermédiaires : Que va-t-il se passer maintenant ? Quel événement pour faire bouger les choses ?

Exemple avec la Papesse, arcane majeur n°2 : Carte résolument cérébrale, plutôt synonyme d’inaction d’ailleurs, elle détient des informations secrètes et importantes. Comment l’interpréter à cette place du tirage croix ? Est-ce une mise en garde pour le consultant ? Serait-il mal informé sur ce poste qu’il convoite ?

La Papesse est un arcane qui invite à l’investigation. En bon conseiller, le tarologue suggère ici de rechercher à en savoir plus sur ce poste. Le jeu de cartes pourrait tout aussi bien vous signifier qu’un élément nouveau va être porté à la connaissance du consultant.

On comprend déjà ici que la façon d’interpréter la carte en position 3 du tirage en croix va avoir une incidence sur la réponse des tarots. Essayez également de trouver l’interprétation de l’Empereur ou de l’Amoureux quand ils se présentent sur cette position du tirage en croix.

Quatrième arcane du tirage en croix : la réponse à votre question

La carte placée en bas du tirage est la réponse du tirage divinatoire. Parce que son r^le est de trancher, l’arcane de la réponse du tirage en croix prend en quelque sorte le dessus sur toutes les cartes précédentes. Il conviendra pour cela de l’interpréter de façon isolée.

Exemple avec le Bateleur, lame n°1 : s’il a tout entre les mains, en position de réponse, le Bateleur ne suggère rien de concret. Il confirme en revanche que tout est possible. Les capacités sont réelles mais l’heure de la concrétisation a-t-elle vraiment sonné ? Après tout, notre consultant pourrait manquer d’expérience sous les traits de ce novice… La dernière carte du tirage en croix permettra de trancher confirmer ou nous cette interprétation.

Quelle serait la réponse du tarot de Marseille selon vous si l’Impératrice, le Pape ou la Force étaient sortis en carte réponse des tarots ?

Interpréter la position 5 du tirage en croix : le tarot de Marseille fait la synthèse du tirage

Afin d’obtenir la synthèse du tarot de Marseille, il est nécessaire de calculer la dernière carte du tirage en croix. Située en position 5 du tirage en croix, elle se calcule à partir de l’addition des 4 premières arcanes majeurs tirés :

Pendu (12) + Roue de Fortune (10) + Papesse (2) + Bateleur (1) = 25 soit 2+5 = 7 = le Chariot

Si la réponse était jusqu’alors incertaine, l’interprétation de ce tirage en croix ne laisse plus de place au doute. Carte du triomphe, le Chariot annonce la réussite pour l’obtention de cet emploi.

Vous le constatez, faire et interpréter le tirage en croix avec les cartes du tarot de Marseille est une méthode accessible à tous. Envie d’en savoir un peu plus sur le tarot divinatoire ? Jetez un œil à cet article qui présente les arcanes du tarot de Marseille.

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

2 réflexions au sujet de “Tarot de Marseille : comment faire le tirage en croix ?”

  1. La synthèse me permet de ne pas d additioner les 4 cartes car l addition tombe sur mes même cartes comment faire, merci à vous

  2. Bonjour @Paul,

    Rien d’anormal, la synthèse peut être une carte déjà présente dans votre tirage.

    Exemple : vous tirez le Pape (5) + l’Amoureux (6) + le Chariot (7) + la Justice (8). Cela donne un total de 26, soit 8 en réduction.

    Vous avez donc la Justice dans votre tirage ainsi qu’en synthèse.

Laisser un commentaire

En publiant, j'accèpte l'enregistrement de mon nom et de mon e-mail.