Le Grand Lenormand : cartes consultant et consultante, comment les utiliser?

Avec le Grand Lenormand quelles significations donner aux cartes consultant et consultante ? Représentant celui ou celle qui consulte le tarot divinatoire, elles sont dépourvues d’information. Quelles interprétations pour les cartes consultant et consultante dans un tirage ?

Le Grand Lenormand ce sont 54 cartes en tout mais deux sont à part dans ce jeu de tarot : le consultant et la consultante. Dépourvues d’informations qui aident à l’interprétation, en quoi aident-elle à la divination et quelle signification devez-vous leur donner dans un tirage du tarot ?

Toutes les méthodes de tirage du Grand Lenormand disposent que cette première carte représentant celui ou celle que l’on consulte prend place au centre du tirage. Et pour l’autre carte, quelle est la règle en tarologie ? Faut-il mettre la carte de côté ou doit-on l’inclure dans le tas qui sert à effectuer le tirage complet du Grand Lenormand ?

Pas question de l’écarter, chaque carte est une information capitale ! Après tout, avec le consultant et la consultante, nous serions en présence d’un couple. Cette configuration est importante quand on parle amour avec le Grand Lenormand par exemple. Reste que ces personnages sont relativement muets dans ce jeu de cartes. Comment les faire parler pour prédire ce que votre avenir vous réserve ?

Il suffit de recouvrir ce second personnage par une des cartes du Grand Lenormand. Le sens de cette nouvelle lame sera alors directement en lien avec l’état d’esprit et l’attitude de la personne en question.

Le saviez-vous : Bien que médium, avec la division de l’Ordre du Temps, Mademoiselle Lenormand fait référence à l’astrologie et l’horoscope dans le Grand Lenormand avec les cartes de l’Ordre du temps

On retient le sujet central pour le consultant ou la consultante

Comme nous l’avons vu pour le tirage simple du Grand Lenormand, la carte qui représente la personne qui consulte situé au centre du tirage en croix est à recouvrir d’une carte classique. Le tarologue analyse alors le sujet central pour procéder à son interprétation.

De la même façon, si l’autre carte « personnage » sort, nous serons amenés à la recouvrir pour l’interpréter. Particularité, cette carte qui n’est pas au centre du tirage en touche forcément une autre. Ainsi, en plus du sujet central qui qualifie le personnage en question, il conviendra de considérer le petit sujet qui touche la carte voisine.

Une variante reste possible lorsque ce n’est pas le domaine sentimental qui vous pousse à interroger le Grand Lenormand. Dans ce cas bien sûr, vous pouvez ne conserver que la carte qui correspond à l’identité de l’individu qui consulte et exclure l’autre des cartes du tarot que vous allez tirer.



Laisser un commentaire