La Justice du Tarot de Marseille, une carte qui évoque l’ordre plutôt qu’un procès

La Carte de la Justice du Tarot de Marseille, ce qu’elle veut dire dans un tirage. À l’endroit c’est la stabilité, renversée c’est le désordre. La carte Justice évoque rarement un procès

La carte de la Justice favorise l’ordre et l’équilibre dans le tarot de Marseille

L’Arcane Majeure n°8 du tarot de Marseille porte le nom de Justice. La première erreur d’interprétation à éviter en sa présence est d’y voir l’intervention systématique de l’institution qui porte le même nom. Il faut dire que sa représentation sur la carte est quasi identique, une épée dans une main et la balance dans l’autre.

Pour autant, la carte de la Justice du Tarot de Marseille se différencie car elle n’a pas les yeux bandés suggérant son impartialité. Elle évoque donc avant tout l’équilibre, l’accord et la rigueur qui permettent de favoriser la réussite. Avec la Justice, il est aussi possible que le tarot de Marseille annonce une décision. Ainsi, ce n’est que dans de rares cas qu’elle nous amènera à conclure qu’il est question d’une confrontation judiciaire entre parties, par exemple quand la question posée porte précisément sur un procès.

Interpréter le sens négatif de la carte de la Justice dans le Tarot de Marseille

Renversée ou dans une mauvaise position dans un tirage du tarot de Marseille, la carte de la Justice n’a pas non plus à être considérée comme un procès perdu. S’il est bien question de perte, il s’agit de celle de l’équilibre qu’elle n’est plus en mesure de garantir dans cette position. En l’absence de rigueur, le diagnostique suggère clairement un manque de logique face à la situation.

Toutes les qualités que suggèrent la Justice sont alors remises en question. Le désordre règne, la désorganisation s’installe et un manque de cohérence se fait ressentir avec cette carte renversée. Les actions entreprises suggèrent qu’un climat de révolte s’installe allant même jusqu’à favoriser certaines formes de violence. On peut aussi y voir une expression de l’échec qui se rapprocherait de l’idée un peu trop systématique du procès perdu.

avatar
1200
  S’abonner  
Notifier de