Tarot de Marseille : la Maison Dieu carte 16 et sa signification en tirage

La Maison Dieu du Tarot de Marseille représente une tour sur laquelle s’abat la foudre. Est-ce une mise en garde concernant votre avenir ? Le tarologue qui se penche sur votre tirage divinatoire n’a pas forcément une mauvaise prédiction à vous faire avec cet arcane majeur. Découvrez les interprétations à retenir quand la Maison Dieu sort du jeu de tarot pour évoquer votre destinée.

La Maison Dieu du Tarot de Marseille est capable de prédire la réussite comme l'échec, qu'en pensent les tarologues ?

Dans le Tarot de Marseille la Maison Dieu est l’arcane majeur numéro 16 du tarot divinatoire. Cette lame arrive juste après le Diable (15) et à l’image de cette carte, elle a plutôt mauvaise presse en tarologie.

Même le consultant n’est pas rassuré quand cette tour foudroyée s’invite dans son tirage en croix et pourtant… En sa présence, le tarologue n’a pas que de mauvaises prédictions à vous faire pour votre avenir.

Symbole de pouvoir, la Maison Dieu du Tarot de Marseille incarne aussi une forme de réussite dans le tarots. Après tout, cette haute tour il a bien fallu l’ériger. Ce qui est remarquable avec cet arcane majeur, c’est la fulgurance avec laquelle elle est capable de transformer votre avenir en bien ou en mal.

En terme de durée et de temps, l’arcane majeur XVI se fait ainsi l’écho des événements qui surprennent, qui surviennent avant même qu’on ait eu le temps de les envisager. Reste à trouver la voie pour interpréter cette lame…

Le saviez-vous : les tarologues ne se contentent jamais d’une carte pour prédire l’avenir, c’est pourquoi les associations de carte de la Maison-Dieu ont certainement des choses à vous révéler.

La Maison Dieu (16) ou la prédiction d’un coup de théâtre

Difficile d’ignorer les éclairs qui s’abattent à son sommet, vont-ils faire vaciller la Maison Dieu ? L’idée sous-jacente de cet arcane majeur qui représente une tour est qu’un coup de théâtre peut toujours rebattre les cartes du tarot. C’est pourquoi le médium fait toujours preuve de précaution en sa présence.

Rien d’étonnant alors à ce que le sentiment de méfiance (ou défiance ?) prédomine en tarologie quand la Maison Dieu sort du jeu de cartes. Malgré tout, les cartomanciennes ne vont pas systématiquement conclure à une quelque malédiction.

Certes les personnages qui illustrent la lame n°16 du tarot divinatoire sont fortement bousculés mais les fondations de la tour ne semblent pas affectées par l’événement. Cette foudre qui s’abat sur le sommet de la tour pourrait donc représenter une prise de conscience ou un éclair de génie.

L’instant étant aussi surprenant qu’éphémère, il appartient alors au consultant de ne pas se laisser troubler par ce cataclysme. Dans ce chaos ambiant, l’interprétation positive de la Maison Dieu consiste à prendre conscience qu’une opportunité est à saisir.

On le comprend particulièrement bien en comparant l’action de cette tour foudroyée à celle de l’arcane sans nom. Dans le cas présent, la bâtisse résiste : c’est donc l’occasion de la renforcer sans qu’il soit nécessaire de repartir de zéro.

Renversée la Maison Dieu est destructrice

Évidemment la Maison Dieu du Tarot de Marseille n’est pas aussi sympathique quand sa position est inconfortable. À la place du blocage ou de l’aspect négatif dans le tirage en croix du tarot de Marseille elle annonce une catastrophe.

Il en va de même quand c’est la Maison Dieu renversée qui sort du tarot divinatoire. La voyante a alors du mal à rassurer le consultant quant à sa destinée.

La tour en apparence solide peut alors céder à la force des éléments. Cette destruction que l’on devine dans l’illustration de la Maison Dieu prend des formes différentes en voyance. Simple échec, faillite ou perte lourde, tout est envisageable jusqu’à l’accident dommageable.

Continuez à découvrir les arts divinatoire avec le Tarot de Marseille et l’Étoile, la carte suivante dans le plus célèbre des tarots divinatoires.

Capricorne ascendant Gémeaux, né le jour des rois. Tire les cartes depuis 1995 et pratique aussi la géomancie. A toujours sur lui son Oracle de Belline et des tarots plein son bureau. Signe particulier ? Également Dragon de feu, qu'on se le dise !

Laisser un commentaire

dix-huit − 13 =